Les journées du Patrimoine (III)

Publié le par chercheur d'histoires

Et ça : c'est un tas de cailloux ?

Et ça : c'est un tas de cailloux ?

Les journées du Patrimoine (III)

Gast-à-gast : aurait-elle aussi l'intention d'essayer de se faire classer monument culturel historique  

... en péril ?

---- Suite de l'article - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Gaston il y a l'téléphon qui dit que les pontavénounours vont devoir se farcir cette farceuse créature du seigneur Gauguin, jusqu'à la fin du monde du musée des "restachoù" de peintures du coin ?

Il y en a des ... !  qui veulent s'amuser au musée ? OK. 

Pour moi, pas de problème, il me reste des pét'arts pour m'amuser du musée,

Pas de problème, du moment que l'on ne confond pas un tas de cailloux avec un tas de boue.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Après cet intermède reprenons le sujet  entre les dents. 

Le pesant compte rendu de presse de ces journées vaut son pesant d'or :

" Les (lumineuses) salles d'expositions du musée étaient noir de monde "

C'est donc ça la raison pour laquelle le conservateur du Musée d'Orsay ne fut pas content lorsque : venant récupérer les deux Gauguin qu'il avait prêtés à son  monologue  homologue de la CC'ânerie, il s'est aperçu que l'un d'eux s'était dégradé durant son séjour à Pont-Aven !!! ?

De la suie "noir de monde" sur un Gauguin ? Quelle géniale idée pour faire comme autrefois à la pension Gloanec ?

"3 217 entrées enregistrées" ! ! !  ?

Merde alors, il n'y a vraiment pas de quoi pavaner. 

Il n'y a jamais eu aussi peu de monde au musée lors des journées du patrimoine.

Et ne parlons pas du fiasco des animations proposées parallèlement à la contemplation des superbes lustres disign, de ce noirâtre temple du soleil. 

N'en parlons pas car il y aurait de quoi faire chialer les beaux yeux du slip de la sensible CHARLiO'T.

Suite du compte-rendu ...

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Commenter cet article