La réunion  du conseil communautaire de la CCânerie (page 3)

Publié le par chercheur d'histoires

C'est tout ? : Non, il y a aussi le musée du  :"C'est tout ce qu'il y a à voir ? " qui sait tout.

C'est tout ? : Non, il y a aussi le musée du :"C'est tout ce qu'il y a à voir ? " qui sait tout.

La réunion  du conseil communautaire de la CCânerie (page 3)

En réalité, la joute ne fut qu'une passe d'armes en plastoc, entre deux clans politiques adverses cherchant des prétextes pour se chamailler cordialement. 

Les scandales qui éclaboussent leur musée et qui ronge la vie des habitants de Pont-Aven : ils en ont tous rien à foutre.

Interpeller leur Président en exigeant qu'il produise les noms des responsables de 8 mois de retard* !!! de construction, alors que Pont-Aven a vécu dans la bourrasque de scandaleux retards dus à un projet bâclé à la va-vite et à de lamentables malfaçons avérés, c'est avouer par défaut qu'en réalité, ces turbulents élu'stupides communautaires s'en tapent éperdument des malheurs qui sont tombés sur la population de Pont-Aven depuis qu'une hypnotiseuse conserv'atroce a débarquée dans le coin.

Je dis bien quatre années pour une recréation qui ne devait durer que 18 mois !

Ce blog, créé pour tout dire et ne rien cacher, n'a cessé de lancer des alertes sur toutes les magouilles et ratées que nous avions régulièrement constatées durant les quatre années de fermeture du musée.

- Qui a payé l'incommensurable note de frais résultant des manifestes incompétences  des irresponsables dirigeants de cette infernale affaire ?

- Combien d'entreprises ont dû mettre la clé sous la porte pour s'être laissées emporter par la vague déferlante des imprévus prévisibles, des désordres et des malfaçons de constructions ?  

- Combien d'ouvrier ont perdu leur emploi, en payant ainsi un lourd tribut sur l'Hôtel de la Culture pontavéniaise ? 

Le réquisitoire que j'ai établi à ces sujets est à la disposition de la Justice du pays des Droits et des Obligations des Personnes ...  

... Une Justice qui ne peut en principe épargner personne  : Personne comme par exemple les intouchables personnes dirigeant nos institutions publiques ! 

Cherchez les origines du mal fait à Pont-Aven et à ses habitants, et vous découvrirez toutes les réponses aux diverses et préoccupantes interrogations qui commencent à fleurir ici où là :

Ouh  là là ! 

Ouh là là ? ... Demain sera un autre jour ... 

 

-------------------------------------------------------------------

Commenter cet article