La MEMOIRE du QUARTIER de la GARE (Page n°6)

Publié le par chercheur d'histoires

A droite : Aristide DERRIEN, transporteur de sable de l'Aven, l'un des 4 futurs garagistes du quartier de la gare

A droite : Aristide DERRIEN, transporteur de sable de l'Aven, l'un des 4 futurs garagistes du quartier de la gare

La MEMOIRE du QUARTIER de la GARE (Page n°6)

Enfin : MERDE !  La mémoire de ce pays et de ses habitants ne se résume pas au seul mot Gauguin : aussi gros soit-il.

--- Suite --------------------

La création d'une association patrimoniale et culturelle menée par au moins une poignée de personnes motivées et attachées au pays devient une nécessité vitale afin que la commune ne sombre pas plus dans l'inconsistance touristique qui sévit depuis quatre mandatures municipales.

En cela : je pense à une association sachant se libérer des retors lobbys du coin et des lubies de quelques malsaines orgueilleuses et malsains prétentieux.

Une association qui aurait pour objectif de sauver dans toutes leurs composantes, l'exaltante Mémoire de la commune.

Cela mènerait peut-être les futurs prétendants aux postes des responsabilités communales, à se documenter sur la réalité du pays sur lequel ils auront l'immense pouvoir de vie ou de mort.

La mort fut incontestablement le choix des trois précédentes municipalités.

Il serait d'ailleurs temps que les éventuels futurs élus mettent le nez dans les affaires du pays afin de tordre le cou aux mauvaises habitudes : vous ne pensez pas ?

Il ne serait pas sain que la commune ne soit indéfiniment dirigée que par des  élu'stupides.

Depuis des décennies, les municipalités qui se suivent ne sont constituées QUE par des gens qui ne connaissent pas leur commune. Ils n'ont en tête que les mots "tourisme" et "centre ville"  oubliant trop souvent l'expression "Intérêt Général de la commune et de l'ensemble de la population" 
De surcroît : et ça n'arrange pas les choses,  dans ce pays vieillissant recroquevillé sur

lui-même, tout le monde s'en fout de tout.
Ce que je raconte là, ce n'est pas qu'une acerbe critique, c'est un constat qui fait mal à toutes les  couilles "bien de chez nous"

A demain

-------------------------------------------------------------------

 

Commenter cet article

Nadine Auffret 28/01/2017 13:04

Bonjour Gérard,je ne suis pas du quartier de la gare mais plutôt de Kérose mais si tu crées une association,je veux bien en être,bonne journée.