En attendant le petit train

Publié le par chercheur d'histoires

La mémoire collective du QUARTIER de la GARE

La mémoire collective du QUARTIER de la GARE

En attendant le petit train

... d'une Exposition qui se déroulera au printemps prochain à la GARE.

------------------------------------------------------------------

"La mémoire collective du quartier de la Gare"

Projection du film

de l’enregistrement de la mémoire

d’un ancien habitant du quartier.

A LA MAPA

Le mercredi 1er mars 2017 à 16h 30

-----------------------------------------------

Dans le cadre de la préservation et de la mise en valeur de la mémoire collective des anciens Habitants, Commerçants, Artisans et Conservateurs de cette portion du territoire du bourg d’en bas de la commune, Gérard BERTHELOM propose à tous de participer à la projection du film que Philippe DUBEAU a enregistré lors d’un entretien sur le sujet, avec Robert MASSON :

Robert : né au Café de la Gare , ayant connu dans sa prime jeunesse le petit train.

Cette opération s’intègre dans le champ plus vaste d’une exposition sur ce thème qui aura lieu au printemps prochain dans la nouvelle bibliothèque.
Ce quartier s'étendant sur plus de la moitié de la superficie de la ville, fut, après l’arrivée du train en 1903, incontestablement le plus dynamique de la commune.
Le plus dynamique économiquement avant de sombrer après 1985 (date du 1er agrandissement du musée ) dans le néant.

Pour l’association que dirige le meneur de cette performance patrimoniale, cette action a pour objectif d'essayer d'alerter la municipalité et la population, sur la nécessité de créer une association patrimoniale et culturelle « de proximité », garante d’un avenir heureux et joyeux aux futurs habitants de la commune.

Des habitants du futur pour l'instant malheureusement  improbables dans le contexte politique et culturel actuel.
La création d'une association patrimoniale et culturelle :

Une proposition que l'auteur de ce texte entrevoit comme une structure fondée par des gens motivés et attachés aux «particularités » originelles du pays, à même d’entreprendre des actions citoyennes envers la préservation et la mise en valeur du précieux héritage patrimonial et culturel que nous ont transmis les générations antérieures.

Pour Gérard BERTHELOM, sa participation à la préparation de cette exposition, s’inscrit en outre dans un vaste plaidoyer pour la réhabilitation de ce quartier, afin que par exemple : Les futurs règlements d’urbanisme en cours d’élaboration, n'oublient pas le fort potentiel que détient en réserve : en matière d’emplois valorisants, ce vaste espace  pour peu que l’on y réfléchisse sérieusement.

Un espace aujourd'hui en errance d'activités nouvelles. 

L’idée devant dans son esprit, s’étendre de la même façon sur tout le territoire de la commune.

C'est pour ces raisons et pour bien d'autres que pour lui, la création d’un Comité de Salut Public de cette nature ne serait pas un luxe dans cette commune en décomposition structurelle.

------------------------------------------------------------------

 

Commenter cet article