la récréation du musée de la pêche

Publié le par chercheur d'histoires

Si Gauguin voyait ça ....

Si Gauguin voyait ça ....

La recréation du musée de la pêche 

Un projet de recréation du musée Concarnois vient d'être annoncé dans la presse.

L'heure de la vérité pointe son vilain nez tout rouge de honte.  

En effet : la recréation de celui du musée pontavéniais avait été conçue dans le plus grand secret par la soutâne de Pont-Aven et les Instances Supérieures de la CC'ânerie.

Ce n'est qu'une fois le projet bouclé et cadenassé, que les pontavénounours apprenaient officiellement qu'un accord (sur un projet foncièrement illicite) avait été négocié "hors des murs communaux" entre ces voyous.

Un accord comprenant une contrainte de 320 000 €/ an, que la commune pontavénaine devrait verser ad vitam aeternam à la CC'ânerie, en surplus des lourdes obligations financières qui lui étaient par ailleurs imposées dans le cadre de la mutualisation des charges.

D'insupportables charges qu'elle est incapable d'honorer sans remettre ad vitam aeternam

les travaux d'entretiens des espaces et édifices communaux, sachant de surcroît que la population manque gravement d'établissements publics.

L'augmentation brutale de 12 % des impôts locaux à Pont-Aven (et pas ailleurs) en est l'une des conséquences tragiques pour la population. Une population en manque de tout.   

Je l'ai déjà signalé ici : ces 320 000 €/an  à sortir d'une caisse vide, correspondent à une participation de 3 € pour chaque entrée du musée.

Suite et fin demain matin

--------------------------------------------------------------

Le document du jour : 

(Publié deux ou trois ans après le 1er agrandissement du musée)

Si Gauguin voyait ça ... aujourd'hui, il regretterait sûrement de ne pas avoir conservé son métier de banquier.

--------------------------------------------------------------

 

 

Commenter cet article