De temps en temps, il m'arrive de sortir la tête du trou de peinture pontavénain (fin))

Publié le par chercheur d'histoires

Coupure de presse des années 1986-1990

Coupure de presse des années 1986-1990

De temps en temps, il m'arrive de sortir la tête du trou de peinture pontavénain (fin)

Tant pis pour certains du coin : Quand je fais de la politique "de proximité", je ne peux m'empêcher d'asticoter les godasses des asticots.

- - -  SUITE - - - 

Ce n'est pas tout :

Comment stopper le lamentable spectacle qui se déroule de minute en minute sur le petit écran ... de fumée de nos chaumières ?

Le matin : cet écran (qui grandit aujourd'hui plus vite que son ombre), nous soûle avec un Grand et Unique sujet tournant en boucle ... d'oreille sous nos yeux.

Un sujet du jour souvent quelconque pour nous qui vivons dans la brousse avec nos problèmes provinciaux "biens de chez nous". 

Quelles que soient nos chaînes préférées, nous ne pouvons pas y échapper.

Le lavage de cerveaux dure toute la journée, et le soir même :  un commentateur inspiré nous informe que selon un sondage : les Français pensent que ...

Le lendemain, c'est kif-kif : sauf que le nouveau sujet du jour mène à des conclusions "politiques ces temps ci " totalement opposées à celles de la veille.

Et le commentateur de répéter : les Français pensent que ...  

"PENSENT QUE DALLE ! pour tout dire" nous déclare une CHARLiO'T une fois de plus très en colère. 

-------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

"Indifférente aux manifestations picturales, la vie s'écoulait paisiblement à Pont-Aven"

"Ici une noce à Pont-Aven en 1923"

 (Le noce de Françoise LE GOFF : 3ième Reine des Fleurs d'Ajonc)

Après 1985, les effets délétères du 1er agrandissement du musée commençaient à peser lourdement sur la vie des habitants. Ce qui menait la presse locale de l'époque à réagir en lançant des alertes à la population de temps en temps ...

Pour que dalle ! 

-------------------------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article