Se faire arracher les poils du cul

Publié le par chercheur d'histoires

Une activité locale : vieille comme le monde, qui résiste. C'est normal, c'est un sport de vieux.

Une activité locale : vieille comme le monde, qui résiste. C'est normal, c'est un sport de vieux.

Se faire arracher les poils du cul ?

- Pont-Aven est dotée d'une ZPPAU (Zone de Protection du Paysage Urbain) depuis plus de 20 ans.

- Le patrimoine architectural de la commune est protégé par un PLU (Plan Local d'Urbanisme) depuis le début du XXIe siècle.

Aujourd'hui : Quel est l'impact de toutes ces protections contraignantes pour la population de base, sur le patrimoine architectural et les paysages du pays ?

La triste réalité est que tout se dégrade ou se décompose à une affolante vitesse.

Comme je le dis régulièrement ici :  A Pont-Aven, c'est comme ailleurs, mais en bien pire.

Et, au-delà de ce plus pire : depuis l'ère glaciale de  Rivet, les municipalités successives restent dans le déni absolu de la dislocation du territoire.

Pour un pontavénounours aussi attaché que moi à la sauvegarde de la mémoire, de l'esprit singulier, et du caractère particulier et remarquable de la Cité des anciens peintres de talent, il était strictement nécessaire de protéger par exemple l'esprit et le caractère d'Antiquité du centre de la ville et de sa rivière.

Un peu d'honnêteté SVP : Que reste-t-il aujourd'hui de la beauté naturelle de la rivière et de ses rives urbaines ?

Plus rien de naturellement beau et sensible.

Toutes les traces visibles de l'histoire de ses moulins s'estompent.
La nature est remplacée par des petites plantes et des fleurs multi couleurs des jardineries du secteur. 
 

A Noël, pour allécher les bad'eaux peu regardant, les commerçants du coin ont caché les misères de l'Aven en aveuglant ses plaies.

Ouvrez les yeux en ce printemps, et vous vous apercevrez que le mirage s'est estompé ...
... poils au nez !

 

A demain

--------------------------------------------------------------------

 

 

      


 

 

 

 

Commenter cet article

pop ol 24/03/2017 11:05

J'aime ton romantisme à la mords moi le noeud !