Une nouvelle école du diable chez les cathos extrémistes ? (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Des oiseaux de mauvaises augures planeraient-ils sur les toits de l'ancienne ville ?

Des oiseaux de mauvaises augures planeraient-ils sur les toits de l'ancienne ville ?

Une nouvelle école du diable chez les catho's extrémistes ? (fin ... ou presque

Cela dit : je ne vais pas m'éterniser plus longuement sur cette réunion de conseil municipal, d'autant plus qu'une nouvelle vient d'avoir lieu.

- - -  Suite - - - 

Mais je ne peux zapper une phase prononcée par l'adjointe à l'urbanisme et relatée en fin du compte-rendu publié dans l'un des can'arts des coins-coins du coin.  

Elle précise que "la municipalité  envisage d'implanter la future école près du collège de Penanroz et par conséquent à proximité du futur grand lotissement communal de Nizon"

"ON TIENT COMPTE DES ECOLES : La preuve, dans le futur PLU on a le souci majeur de pouvoir situer la future école près du futur lotissement"

Un lotissement que la municipalité envisage comme celui des jeunes couples de pigeons : N'est-ce pas la  P'tite Solange ? ? ? 

Bravo les anges !

On a le souci majeur ? ? ?

Tiens donc ! : Les élustu'crus pontavéniais auraient soudainement des soucis citoyens. Qui l'eu cru  ?

Ce qui est plus "sûrement sûr" est que les pontavénounours ont des soucis à se faire pour l'avenir de leur commune en se laissant embobiner par la bande de pantins empaillés qui dirige le pays.

Il faut croire que les trois précédents paquets de nouilles qui les ont enfumé ne leur ont pas assez entubé. 

Où sont  passés les graves et tragiques sujets que j'aborde ici régulièrement, et qui devraient préoccuper au plus haut point tous les élus ?

Sûrement pas dans leurs têtes, ils sont systématiquement expulsés à l'entrée de leur cervelle.

---

J'aborderai une fois de plus ici un problème de fonds, dont les élus n'ont que de superficielles

réponses de surface pour y répondre.

Ce sera pour demain matin

 

-----------------------------------------------------------------  

 

   

Commenter cet article