LA PISCUITERIE DU PONT

Publié le par chercheur d'histoires

La photo la plus "photogénique" de la semaine

La photo la plus "photogénique" de la semaine

LA PISCUITERIE DU PONT

La municipalité vient enfin de prendre une grande décision en faveur des personnes à mobilité réduite.

Une sublime tige en ferraille en forme de ronde-bosse : très design, à usage de rambarde anti casse gueule, vient d'être implantée au milieu de la descente vers l'ancien abreuvoir à chevaux du pont.

Il ne lui manque plus que la signature de l'artiste pour être reconnue par la conserv'actrice du coin comme une vraie œuvre d'art.

Ainsi, comme vous pouvez l'observer sur la photo du jour, les handicapés pourront désormais

accéder sans problème à cette PISCUITERIE  .... totalement inaccessible aux personnes en fauteuil roulant.

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Ce remarquable chiot est le seul qui subsiste dans hyper centre du trou de peinture après la destruction de celui qui existait dans la cour de l'ancien Hôtel de ville,  et que le public - et les personnes à mobilité réduite -  pouvaient utiliser. 

Une destruction sans reconstruction évidemment : Aucun doute : nous sommes à Pont-Aven.

"Voilà encore un effet scandaleusemeent néfaste du nouveau musée" nous dit la CHARLiO'T qui imagine qu'un jour peut-être, elle pourrait perdre l'usage de ses jambes de rêve.

M J.M. la conscience du peuple : Vous feraient-ils trop chier ces merdeux handicapés ?  

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

La question du jour d'une "CHAR'CHiO'T" très en verve aujourd'hui :

J.M. jusqu'où es-tu prêt à aller dans le saccage, et l'horrible défiguration de la vallée de l'Aven et de ses alentours ?

- Jusqu'où iras-tu dans la chasse des repoussants handicapés dans le zon'art joli centre du bourg-d'en-bas de ton fief ?

...............................................

M le Grand Architecte des Bâtiments de France : où êtes-vous ? que faites-vous ?

N'auriez-vous rien à cirer des saccages qui se multiplient à Pont-Aven ?

Monsieur le tout puissant : ne seriez-vous pas grassement rémunéré pour lutter contre ces fléaux ?

Ne seriez-vous pas déjà gravement mouillé jusqu'au coup-bas de l'instruction du permis de construire : délivré illégalement, du musée de la CC'ânerie ? ? ?

Mon dieu : ayez pitié de tous ces pauvres pêcheurs. 

 --------------------------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article