Le conseil municipal le plus radin au monde (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Des vieilles bittes ? ? ?

Des vieilles bittes ? ? ?

Le conseil municipal le plus radin au monde (suite)

Cela dit : le vrai et grave problème du Comité de la Fête des Fleurs d'Ajonc ne serait-il pas, dans le manque de bénévoles de bonne volonté, dans le manque d'idées neuves, de locaux et d'espaces disponibles pour s'épanouir ? ...
... Et plus encore, dans l'impossibilité de se réformer en profondeur, pour s'adapter comme partout ailleurs en Bretagne, au XXI siècle tout en préservant le souffle initial que BOTREL avait apporté à la Bretagne en créant son théâtre de rue.  
Le problème récurant ne serait-il pas dans l'impossibilité des municipalités de Pont-Aven de ne voir dans les activités locales dites patrimoniales (ou : de façon grandiloquente) culturelles, que de l'appât à touristes ?

Des activités aujourd'hui totalement déconnectées de la vie des habitants.
Ce petit peuple qui ne comptent plus comme je le dis, que pour des cacahuètes

Et puis, je rappelle que depuis 20 ans je mène sans cesse des opérations de ce type sur la commune sans jamais avoir reçu la moindre cacahuète - ni même un seul petit merci - , mais beaucoup d'emmerdes de la part des municipalités successives. 

Mon commentaire  sur le sujet :

Voilà encore l'exemple type de la façon dont les élus traitent par-dessus de la jambe, les problèmes de fond qui se posent de plus en plus lourdement sur les épaules de la commune.

N'ayant : ni la volonté, ni les capacités intellectuelles pour comprendre et traiter les problèmes les plus importants du pays, ils s'embrouillent et se perdent que dans de vaseuses et inutiles broutilles.

A demain pour la fin

-------------------------------------------------------------------

Des vieilles bittes ? ? ? 

En effet : mais cela n'a rien de péjoratif. Je veux simplement signaler qu'elles n'ont plus servi depuis l'époque de nos arrières-arrières grand-mères.
Comme vous le voyez sur la photo, il y en a même qui pissent : la bouche ouverte, sur le trottoir tout près de la Piscuiterie du pont, mais rien de mal en cela, ce n'est que de la pisse de chien

-------------------------------------------------------------------

Commenter cet article