Le PADD ???

Publié le par chercheur d'histoires

Début mars : Ça déchire toujours grave, mais toujours aussi gravement pour les jeunes : ailleurs qu'à Pont-Aven !

Début mars : Ça déchire toujours grave, mais toujours aussi gravement pour les jeunes : ailleurs qu'à Pont-Aven !

Le PADD ???

Les problèmes de la commune ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils se sont, en s'amplifiant sournoisement, incrustés dans la vie de la population depuis le règne de la famille Rivet.

Et que propose la municipalité actuelle ?

Rien : Elle ne peut d'ailleurs rien proposer, en conservant lamentablement une posture de déni envers le déclin du pays dans tous les domaines de la vie d'une population.

Mme la minuscule ministre de l'urbanisme ne propose rien. Elle ne fait, dans la presse, que reproduire les "têtes de chapitres" des principales règles imposées par la loi.

Tout y passe ou presque.

Avez-vous remarqué ?

Tout y est à une exception près :

L'EMPLOI : Le grand absent de la proposition. 

Et ce n'est pas tout :

Vous ne l'avez sans doute pas remarqué, mais les objectifs du futur PADD à atteindre  sont foncièrement et gravement contradictoires à la politique menée par les municipalités de Pont-Aven depuis l'époque des Rivet.

Dans ces têtes de chapitres tout est prévu pour assurer un avenir heureux à la population évidemment, mais à une grosse exception près :

L'EMPLOI reste le grand absent des  propositions.   

Gast-à-gast : Le château de carte s'écroule avant même que les cartes de la concertation soient distribuées entre les habitants.

Pont-Aven est dans la merde, et le restera encore longtemps : croyez-moi 

A demain pour la tête de chapitre pour le chapitre suivant en entier et sur-mesure.

C'est-à dire comme toujours ici : sans demi-mesure.
-------------------------------------------------------------------

la photo du jour :

Une pulpeuse Ariane BRODIER à l'érection de la reine des Fleurs d'Ajonc du 4 mars ?

C'est trop tard pour voter. Cela aurait pourtant été mieux qu'une Le Pénis assise sur le trône.

Mais attention : une tête d'affiche peut en cacher une autre comme vous pouvez le remarquer aujourd'hui.

-------------------------------------------------------------------

 

 

Commenter cet article