Mes commentaires (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

La roue du moulin de la Porte Neuve en 2017

La roue du moulin de la Porte Neuve en 2017

Mes commentaires (fin)

Aussi, dès que j'ai eu vent de ce projet en 2009, je me suis transformé en lanceur d'alertes

con-vainçu et déterminé à agir sans retenue.

Il fallait bien que ce blog : créé à ce moment là, serve à quelque chose.

- - -  Suite - - -

Un lanceur d'alertes :

- Auprès des élus des 9 communes de la CCA.
Je leur ai transmis trois lettres ouvertes en deux ans. Elle ont terminé leurs courtes vies dans les poubelles municipales sans avoir été lues ! 

- Après avoir pris connaissance du contenu du permis de construire de ce grossier temple de la peinture de second choix, j'avais déposé un recours auprès du préfet. Ce dossier dénonçait les viols des principales règles d'urbanisme en vigueur sur la commune.

(tout a été publié sur ce blog)

Ce plaidoyer présentait les principales énormes conséquences néfastes de ce projet sur la vie des habitants, y compris le déplacement des enfants de l'école publique.

J'ai obtenu ... une fin de non-recevoir.

- J'ai essayé d'ester en justice, mais seul : il est impossible aujourd'hui en France d'introduire une procédure après du Tribunal Administratif sans être soutenu par un avocat.

Hélas, me retrouvant très seul dans mes actions, je n'avais pas les moyens nécessaires pour me permettre de jouer au bon samaritain.

Mon dossier a été rejeté dès son dépôt pour des raisons très secondaires de pure forme.

- J'ai ensuite porté plainte auprès du procureur général du Finistère puis son supérieur de Rennes, mais ces démarches sont restées lettres mortes.

Je râle sans arrêt, mais ce n'est sûrement pas sans raison.

Je parle depuis longtemps, et en toute connaissance de cause, qu'il serait nécessaire qu'un comité de salut public citoyen soit créé à Pont-Aven afin de lutter contre le pourrissement général du pays des moulins.

Si ce comité avait été créé, dame la soutane n'aurait certainement pas pu commettre des méfaits de la sorte, de surcroît restés impunis.

La critique est facile mais l'art du lanceur d'alertes de proximité est très-très-très difficile.

----------------------------------------------------------------

Commenter cet article

Mamienanou 09/04/2017 12:38

Bonjour Gérard,voilà ma réponse à propos de l'école.Pour commencer,Mamienanou et Nadine Auffret ne sont qu'une seule et même personne et je ne vois pas pourquoi,je ne commenterais pas sous mon vrai nom......A partir du moment où l'on dit ce que l'on pense et les pontavénistes,les vrais,savent que j'ai aussi lutter contre la fermeture de l'école Bertrand Queinnec.....
Peut-être pas au même niveau que toi!Je me suis contentée d'écrire un courrier bien senti à Mme la Mairesse qui a refusé de le lire au conseil municipal malgré les demandes de plusieurs conseillers.De ce fait,j'ai envoyé une photocopie de ce courrier à tous les conseillers municipaux.
A la suite de cela,j'ai lancé une pétition.Mais bien tout cela est resté vain comme tes actions.
Effectivement,comme tu le dis si souvent,nous ne sommes plus beaucoup de vrais pontavénistes et je regrette aussi l'époque de ma jeunesse où Pont-Aven était bien plus animé et plus vivant....."Ainsi va la vie"et je pense qu'au lieu de tout dénigrer,il faut au contraire faire en sorte de trouver des solutions,créer des associations......
Mais bon,je ne suis qu'une femme et blonde de surcroît car à te lire,tu sembles la seule personne intelligente de Pont-Aven....
Ce sera mon dernier commentaire car tu as toujours raison....J'avais pourtant été prévenu!!!!!
A bon entendeur!!!!!

Mamienanou 09/04/2017 12:43

Un dernier mot!!!Désolée pour les fautes!!!Mais bon,c'est cela quand on n'est pas intelligent!!!