Une campagne électorale décousue ... en loques de Haute Couture (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Il était une fois ... OK, mais  surtout pas deux fois !

Il était une fois ... OK, mais surtout pas deux fois !

Une campagne électorale décousue ...  en loques de Haute Couture (fin)

C'est du sur mesure me direz-vous.  

Et alors : Il y a quelques décennies, les vêtements du dimanche vendus à Pont-Aven étaient encore traditionnellement confectionnés de cette façon. L'auriez-vous oublié ? 

Et je ne parlerai pas des célèbres costumes féminins  de Haute Couture de l'ancienne Cité des peintres de talent qui valent la peau des fesses de ses mères porteuses.

Et aujourd'hui : Portés uniquement pour faire de beaux sourires devant un parterre de toutous médusés : ou plutôt désabusés.

Ne pensez pas que je défends le système Féodal de notre République qui me répugne, pas plus que le paraître que je ne supporte pas, mais je comprends que l'on puisse défendre le LUXE à la FRANÇAISE qui permet au pays d'exporter ses bons goûts et sa Haute Couture en sauvegardant ses savoir-faire.

Je pense également pour tout dire, aux luxueuses marinières d'Armor Lux "bien de chez nous"

Et puis : Quelques précieuses devises de plus, dans l'intérêt général du pays et de sa population, ça ne se boude pas.

Conclusions :

Que se passera-t-il dans 5 ans ?
Les prétendants au trône devront-ils s'habiller chez Emmaüs, au secours populaire, ou dans un magasin de sport spécialisé en tenues de football ?

Ne faudrait-il pas que les médias arrêtent de faire les cons pour éviter que le peuple n'ait plus  à choisir qu'entre  :

... une veste militarisée !

"Militarisée comme CHARLOT au cinéma ? Voilà de la Haute Couture qui a encore un grand avenir en ce bas monde" nous dit la citoyenne CHARLiO'T.

----------------------------------------------------------------   

 

Commenter cet article