La PADD (?x6 + ?)

Publié le par chercheur d'histoires

Le 30/04/17 : Coriace le bonhomme. Mais c'est qui ?

Le 30/04/17 : Coriace le bonhomme. Mais c'est qui ?

Le PADD (?x6 + ?)

- -  Suite  - - -

"Le Padd comporte trois axes : accompagner le développement du territoire, renforcer l'attractivité de la commune, et mettre en valeur les qualités du territoire. Quelques pistes d'actions y apparaissent : accueillir une population renouvelée et des jeunes entrepreneurs,"

La sagesse des vieux singes comme moi dit que  " bien connaître ses sujets d'études est la seule voie du succès"

Serait-ce votre cas Madame ?

la voie que vous suivez ne serait-elle pas  plutôt celle du garage aux rebuts ?

Vous savez : pour accueillir une population renouvelée ou attirer des  jeunes entrepreneurs sur une commune, il ne suffit de l'inscrire sur un bout de papier rapidement chiffonné, mais il faut du répondant à leur proposer.

Des bouts de papiers de ce type foisonnent partout ... même durant les campagnes électorales !

Vous ne savez sans doute pas : vous qui ne doutez de rien, que depuis un demi-siècle Pont-Aven attend désespérément que par miracle, de jeunes forces vives  lui tombent du ciel. 

Votre commune vient d'attendre le record absolu (hors période de guerre) de 11 fois plus de décès que de naissances

Cela dit : Votre information à la population ne présente que les têtes des chapitres de votre programme, mais ce qui compte et qui intéresse les gens soucieux de l'avenir de la commune et de tous ses habitants, c'est le contenu des chapitres que vous avez à écrire.

Vous n'allez pas nous refaire le coup de votre programme électoral dont le contenu reste aussi vide qu'une barrique de cidre percée.

Les jeunes ne sont attirés que par ce qui correspond à leurs besoins et leurs aspirations.

C'est-à-dire : du travail valorisant et durable, des activités, des équipements et des services publics et privés;  des attractions, de la jeunesse, la vitalité et de la joie autour d'eux, correspondant à leurs besoins les plus élémentaires.

L'offre existe plus ou moins dans le coin : certes, mais ailleurs qu'à Pont-Avenet la néfaste politique municipale menée depuis le règne de la famille Rivet n'a fait qu'accroître ce lamentable phénomène. 

Les jeunes pousses dont vous parlez ont encore du temps devant-eux pour jouir de la vie, avant de rejoindre le quatrième âge pontavévain : vous ne pensez pas ?

En ce qui concerne l'emploi valorisant, je me suis déjà très longuement et profondément exprimé ici.
Pont-Aven disposait d'un immense privilège qui lui était propre en Bretagne.

"Sa notoriété internationale"

A suivre demain

------------------------------------------------------------------------------- 
 

 
 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article