Le PADD (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Du vieux Pont-Aven ? beurk, cachez moi ce trou que nous ne saurions voir

Du vieux Pont-Aven ? beurk, cachez moi ce trou que nous ne saurions voir

Le PADD (suite)

En effet : les liens sociaux, patrimoniaux et culturels entre les habitants s'estompent, et c'est bien regrettable.

La meilleure part du gâteau de la mémoire collective ayant été confisqué par la puissance publique qui se dit culturelle, les gens du coin n'éprouvent plus d'attache et ne manifeste plus d'intérêt pour ce pays, son passé, son patrimoine. 

Même la vieille garde catho se recroqueville sur elle-même en se coupant des réalités de ce pays en panne de modernité.

- Madame, c'est quoi l'identité forte de Pont-Aven pour vous  : Gauguin, Gauguin et Gauguin

...  et quoi d'autre  : le musée ?

- Madame , c'est quoi le patrimoine exceptionnel de la commune  pour vous : Rustéfan, Rustéfan et Rustéfan ? sûrement pas.

... Mais alors, quoi d'autre : le musée, le musée, le musée et plus rien d'autre ?

............................................................................................. 

Madame Petit : Essayer d'impliquer la population dans le projet de PLU : N'était-ce pas ce que vous auriez dû entreprendre ?

A mon avis de petit urbaniste de terrain, la situation est tellement grave que cette démarche s'imposait d'elle-même : Non ?

Cela dit, je viens de prendre connaissance du dernier BIM (le mini bulletin  d'informations municipales) du mois de mai, et du second article du même genre paru dans la presse locale.

Le PLU en est la vedette.

Suite et fin demain matin.

-----------------------------------------------------------------

 

 


    

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article