Pas de pot (feuillet n° 8)

Publié le par chercheur d'histoires

J.M. : Sors ta tronçonneuse STP ...  avant qu'un peinturlureur gâche le paysage de Rustéfan ... en risquant de se tuer!

J.M. : Sors ta tronçonneuse STP ... avant qu'un peinturlureur gâche le paysage de Rustéfan ... en risquant de se tuer!

Pas de pot (feuillet n° 8)

Et les habitants dans tout ça ? Seront-ils aussi protégé de la connerie humaine qui a envahi le pays depuis des règnes des deux précédents maires ?

A quel moment des études réalisées, l'intérêt général et les besoins réels de la population ont-ils été pris sérieusement en compte dans ces rêvasseries  d'un autre âge ?

Une étude préalable aurait-elle été menée sur les préoccupations et les besoins réels de la commune et de tous ses habitants, pour ne pas continuer à transformer la Cité des anciens Peintres de talent qu'en de l'indigeste appât à touristes de masse désœuvrés ?

- - -  Suite  - - - 

Durant ma carrière professionnelle, j'ai lu mille fois ce type de vœux pieux que je voudrais bien acheter les yeux fermer, mais jamais je n'ai eu l'occasion d'observer des résultats satisfaisants. Et à Pont-Aven encore moins que partout ailleurs !

Le système a créé en 1976 le POS qui fut défini comme LA SOLUTION à tous les maux de l'urbanisme et de l'environnement, puis le PLU (un copier-coller du précédent )... qui fut déclaré comme LA SOLUTION à tous les maux.

Et maintenant à Pont-Aven, après une politique désastreuse envers le caractère particulier et remarquable des lieux, en ne changeant que les dates des étiquettes du produit, la minuscule ministre de l'urbanisme met au point une batterie de nouvelles règles : soit disantes de simplification, en réalité encore plus confuses et surtout plus contraignantes pour le peuple.

Des contraintes fondées sur les mêmes formules de sauvegarde du patrimoine architectural et environnemental que précédemment !

Le désastre ne peut que s'amplifier.

En effet :

- Pour quelles raisons un nécessaire sérieux et complet état des lieux de la situation dans laquelle plonge et pays, n'a-t-il pas été  mis en œuvre avant de commencer à plancher sur le projet ?

La réponse est sans équivoque : Parce que les saigneurs de la commune sont dans le déni de la triste réalité de leur royaume.

- Pourquoi donc un audit sur les prospectives à long terme de l'état des finances de la commune n'a pas été réalisé ?

La commune n'a plus un rond. Comment donc imaginer sauvegarder un environnement lourdement dégradé ?

- Et au-delà de ces questionnements : Les pontavénounours ayant bêtement placé à la tête de la commune que des élu'stupides sans la moindre vision d'un avenir précis du pays et de ses 2800 habitants : autre qu'en peinture, il est évident que rien de bon ne peut être envisagé.

J.M. que vas-tu proposer de bon aux futurs jeunes que te veux attirer dans ton mouroir ? 

Les services de proximités qui disparaissent à vue d'œil les uns après les autres ?

Une carte de fidélité au Pôle Emploi ?    

A suivre demain

 

-----------------------------------------------------------------  

Commenter cet article