L'été des musées bretons

Publié le par chercheur d'histoires

L'Architecture : le 1er de tous les Arts ... décliné ici à Rustéfan, dans sa version Hautement pontavéniaise !

L'Architecture : le 1er de tous les Arts ... décliné ici à Rustéfan, dans sa version Hautement pontavéniaise !

L'été des musées bretons

La saison picturale bât son plein.

Dans le pays dit "des peintres, les musées ont accumulé petit à petit du matos.

Il y en a pour tous les goûts, quel que soit le niveau des connaissances picturales des uns et des autres; quelles que soient les capacités d'analyses qualitatives et critiques des vrais amateurs d'art.

Cela dit : pour moi deux constats viennent ternir la fête.
- Le succès des expositions est tel qu'il devient impossible pour le visiteur de s'imprégner calmement et profondément comme il le faudrait, des sensations et des émotions artistiques des œuvres présentées : La foule compacte formant en ces lieux un épais écran de fumée impropre à la diffusion des émotions fortes que doivent procurer les vrais œuvres d'art. 

- Par ailleurs, l'esprit du temps veut que les gens ne s'intéressent plus qu'aux signatures des poids lourds de la côte des artistes.

Ces coûteux établissements : qui se déclarent souvent trop pompeusement de Haute Culture, ne présentent plus que du connu et du convenu par tous. Il n'y a donc plus de réelle surprise à attendre en ces lieux à mon sens trop "touristiqués"

Pour l'ancêtre Amateurs d'Art en mal d'émotions fortes décapantes que je suis, tout devient répétitif, banal, ennuyeux et finalement lassant.

Le pire du pire étant hélas à rechercher aujourd'hui à Pont-Aven.

Nous vivons dans un monde de bisounours en peluche formatés par des nuisibles espèces de fausses vérités révélées.

Le doute personnel devient douteux pour tous, et cela est pour moi très préoccupant pour l'avenir de la société ...
et plus particulièrement pour la population de la Cité des anciens Peintres de talent. 

Où est passé l'Art du doute des anciens amateurs de peinture pontavénains ?

La CHARLiO'T à la réponse sur le bout de la langue :

Il s'est noyé dans l'océan des foules qui submergent le pays durant la saison touristique.

Cela dit, dans les actualités "culturelles" bretonnes de cet été 2017, j'ai retenu plusieurs informations qui s'inscriront dans la bonne : ou la mauvaise,  histoire des musées Bretons. 

A suivre demain

---------------------------------------------------------------------

Commenter cet article