Où sont passés les Critiques d'Art (Suite 3)

Publié le par chercheur d'histoires

Les raisons de sa colère ... ? (à  demain ...)

Les raisons de sa colère ... ? (à demain ...)

Où sont passés les Critiques d'Art (Suite 3)

Le Pont-Aven du XXIe siècle redevenant le :  "Village des amateurs d'art" des années antérieures à 1985.

- - - Suite - - -

Dans les bistrots branchés peinture d'antan, il n'y avait pas de Gauguin accrochés aux murs, ni même de petits chefs-d'œuvre de l'Ecole de Pont-Aven, et pourtant les discussions passionnées sur les peintres étaient menées à la baguette magique d'un Pont-Aven "bien de chez nous"

J.M. le mini-ministre de la Culture "hors les murs" de la Cc'ânerie : Ce n'était pas éducatif ça ? : Bien plus instructif que la propagande de façade du musée actuel  !

Aujourd'hui, ton patelin ne vit plus qu'en se fourvoyant dans de l'absurde et ridicule appât à toutous ... donnant le plus que souvent ... "dans le pire"

Et c'est en ce sens que je rejoins l'article que je critique ici depuis quelques jours, en essayant de  prouver que : 

"La critique est salutaire lorsqu'elle porte en elle les germes de sa propre critique"

Et pour aller plus loin dans la nuit de la polémique, je me permettrai d'observer que le billet griffonné par M le Journaliste était prémonitoire de ce qui se déroule aujourd'hui sous les yeux bandés des pontavénounours dans la Boursouflure Cc'ânesqueuse du trou de peinturlure pontavéniais.

Second extrait de cette bafouille : 

Un égal manque d'intérêt :

"Au sein du "Cercle de Gauguin en Bretagne", comme on a choisi de titrer l'exposition, Sérusier est peut-être le plus proche de cette préoccupation. A ce détail près que son exotisme trouve refuge dans un Moyen Age de pacotille ..."

 

Suite et fin demain matin

--------------------------------------------------------------------

 

Commenter cet article