Elle a su "démocratiser l'art" (page n° 4)

Publié le par chercheur d'histoires

Nobles pierres de Rustéfan, ne pleurez pas : J.M. vous aime autant que la mère Biseau.

Nobles pierres de Rustéfan, ne pleurez pas : J.M. vous aime autant que la mère Biseau.

Elle a su "démocratiser l'art" (page n° 4)

Préambule :

Le paragraphe suivant mériterait sûrement la Marianne d'Or de la plus belle salade niçoise créée avec des crudités Filigérées.

......................................................

Un paragraphe titré : 

"De la diplomatie au musée"

"Ça c'est bien vrai" nous fait remarquer, avec son accent plouc, la grand'mère de la CHARLiO'T

"Des diplômes assis ? : La dam'atroce en a plein la barbe à papa à nous laisser baba"

Le problème est que les pontavénounours ont la barbe de lire et de relire régulièrement le curriculum vitae de la vie "pseudodo-culturelle" de l'actrice de service aux sévices,

... même s'il est aussi beau que les luminaires de sa Salle Julia !

Que les journaux spécialisés dans le bla bla bla des vies des vedettes de la fausse télé-réalité se penchent sur ce type d'idioties : on le comprend, mais que nos journaux locaux s'y mettent aussi, il y a un pas de trop à ne pas effectuer sur les bords de l'Aven pour éviter la tasse de vase. 

Jusqu'ici, je pensais que les prétentions de cette vedett'arte se limitaient au faîtage des toits du musée d' ORSAY, mais je me trompais. Je pense maintenant qu'elle souhaite atteindre les catacombes des INVALIDES.

Que voulez-vous : c'est ça la cata de la jalousie furieuse.

Le pire est qu'ayant atteint ce niveau Tour'Eiffelleux, ça ne se soigne plus !
Que sa vie privée soit étalée : une fois, comme du beurre salé sur une feuille de choux, ça se comprend.

Au moins, celui qui aura la corvée d'écrire son oraison funèbre ne restera pas planté comme un choux rave devant une feuille vierge !

Mais que cette future défunte imagine recevoir un Hommage National aussi immense que celui de Théodore BOTREL, il y a un funeste pas - casse-gueule - à ne pas franchir.

.........................................................................................................................................................................................................................................

"Aussi casse-gueule que la "Place De Butte*" rajoute dans la soupe aux choux la CHARLiO'T 

(* Nom futur de l'ancienne Grand-Place du bourg !)

.........................................................................................................................................................................................................................................

Souvenez-vous : depuis les obsèques du Barde, la France n'a pas connu un aussi grandiose hommage médiatique, exception faite lors de la mise au tombeau de De Gaulle.

 A suivre demain

---------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article