Elle a su "démocratiser l'art" (page n° 5)

Publié le par chercheur d'histoires

C'est quoi ce sac de nœuds J.M. ?

C'est quoi ce sac de nœuds J.M. ?

Elle a su "démocratiser l'art" (page n° 5)

Préambule :

Ce second paragraphe mériterait au moins la Marianne d'Or de la plus craquante crudité de tout le Bassin Meditérranéen.

(Il faut bien dire que cette fan de Filiger nous bassine autant qu'un pot de peinture chambre)

....................................

Son titre :

"Un travail énorme" ???????????????????????????????

(Ce paragraphe concerne évidemment une nouvelle fois l'invertébrée EGDBF)

Et moi qui pensais qu'en France, l'esclavage était aboli depuis 1848 !

- Un travail énorme ? :

Si elle le dit, faisons semblant de le prendre pour de l'argent comptant.

- De l'argent comptant ? :

Justement :  Savez-vous que le mini Ministre de la Culture des Musées de la CC'ânerie n'en dort plus ?

En effet, il se demande s'il doit adresser des remontrances à sa chère et tendre conserv'atroce lorsqu'elle utilise son temps de travail pour sa pomme (du jardin Filiger)

90 % de ce qu'elle publie ne correspond pas à des informations concernant l'activité du Musée de la CC'ânerie, mais a trait à des activités de caractère personnel, ayant pour seul objectif de se la péter pour booster sa remarquable carrière.

C'est un constat que les pontavénounours peuvent régulièrement vérifier lorsqu'ils prennent leur déjeuner, le journal grand ouvert sur la table.

Y aurait-il aussi de la dissimulation de travaux personnels illicites dans l'ère de la CC'ânerie ! ?

"J.M. : Comment vas-tu appliquer sur ton territoire de chasse, l'obligation Nationale de la MAP "Moralisation des Actions Publiques ?" lui demande sournoisement la CHARLiO'T

Une CHARLiO'T en pét'art du 14 juillet, poursuivant sa pensée en ces termes :

"Tu dois déjà : dans le cadre de cette moralisation des actions publiques, ester en Justice afin que justice soit faite contre les fautifs des énormes et innombrables "magouillages d'un autre âge", liées à la délivrance du permis de construire du Musée de la Honte Nationale"

J.M. : Je sais que c'est dur de se tirer une balle dans le pied, mais honnête comme tu es comme pas deux depuis longtemps dans ton pays, tu dois le faire sans pleurnicher.

"Bon courage et chapeau pour cet acte de bravoure" te disent 99 % des pontavénounours ! !
A suivre demain

------------------------------------------------------------------------- 

 

   

Commenter cet article