L'été des musées bretons (page 2)

Publié le par chercheur d'histoires

Madame la minuscule ministre de l'environnement : Rustéfan ....

Madame la minuscule ministre de l'environnement : Rustéfan ....

L'été des musées bretons (page 2)

Cela dit, dans les actualités "picturales"  bretonnes de cet été 2017, j'ai retenu plusieurs informations qui s'inscriront dans la bonne : ou la mauvaise,  histoire des musées Bretons. 

- - -  Suite  - - - 

- Celle par exemple de la réouverture de celui de Nantes après six ans de lourds travaux de réfection et d'un agrandissement de 2000 m2 étalés sur quatre étages.

Un luxueux palace "respectant ses fondamentaux" selon les dires des initiateurs de cette opération.

Un musée ayant du "matos" à ne plus quoi en faire.

Que peut en dire la CHARLiO'T ?
Madame la Conserv'atroce, ne soyez pas jalouse, Nantes n'est pas en Bretagne.

- Morlaix :

La municipalité vient (enfin) de décider de rénover son célèbre musée.

Encore un nouveau luxueux palace ?

Non, pas tout à fait. Une rénovation attendue d'un remarquable Monument Historique conservant de surcroît dans ses réserves un précieux fonds de "matos"

- Quimper :

Vous ne connaissez pas l'œuvre d'Odilon REDON ?

Précipitez-vous au musée des Beaux-Arts de Quimper.

Ou alors : si vous êtes aussi fan que moi pour les vieilles affiches artistiques bretonnes,
allez vous imprégner de leurs forces communicatives au Musée Départemental Breton.

Ça vous changera des ridicules  affiches du musée de la CC'ânerie.

- Les Cité des EXPOS de Chefs d'œuvre :

Si vous êtes trop souvent dans la lune, je vous invite à allez vous réveiller le cerveau au Musée d'Edou'Art LECLERC ... un jour sans affluence si possible.

Attention, c'est à tomber sur le cul.

Rien à voir avec la sobriété de la médiatisation de son EXPO 2017 : et déjà cela, ça fait du bien aux yeux.

A suivre demain

----------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Madame la minuscule ministre de l'environnement : Rustéfan c'est aussi un cadre en chêne massif "bien de chez nous" 

Qu'allez-vous prendre comme dispositions pour préserver ce cadre artistique dans votre PLU ?

Vous avez l'intention de déposer des pots de chrysanthèmes "de jardinerie" sur ses ruines ? 

La préservation de l'environnement architectural et naturel de la commune dont vous vous en foutez royalement depuis toujours, serait-elle devenue spontanément votre Dada ?

Un doute m'habite !

----------------------------------------------------------------------

 

 

  

Commenter cet article