La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 7)

Publié le par chercheur d'histoires

J.M. : pourquoi tu as peur de ce truc ? Ce n'est qu'une des meurtrières de la tour de Rustéfan

J.M. : pourquoi tu as peur de ce truc ? Ce n'est qu'une des meurtrières de la tour de Rustéfan

La valorisation de la richesse du patrimoine de Pont-Aven (Volet n° 7)

Pour le reste, il ne peut-être constaté que durant ses deux mandats, dame biseau la soutane s'est systématiquement assise (attention aux plis de la soutane !)  sur les règlements d'urbanisme autant que sur le code de la construction en vigueurs, lorsqu'il s'agissait de mettre en œuvre ses grands ou petits projets communaux.

Une question se pose : 

Mis à part les édifices religieux, depuis la publication des règles d'urbanisme sous le règne de Rivet, rien n'a été entrepris pour préserver correctement et mettre en valeur les patrimoines architecturaux, paysagers ou archéologiques de la cité.

Il n'y a pas que Rustéfan qui fait scandale : tout se détériore ou tombe en ruines dans le patelin. Hélas, la commune n'a plus un rond pour stopper le désastre.

STP J.M. : Pourrais-tu organiser une balade sur ta commune pour présenter à la population locale, les actions de préservation et de mise en valeur du patrimoine communal, entreprises par les élus durant tes trois mandats ?

Je parle de :  Sa rivière, ses arbres et ses Bois Classés humides, ses rues, ses ruelles, sa campagne et ses talus ???,  ses moulins : leurs biefs, vannes et déversoirs ???, ses rares monuments remarquables,(autres que les chapelles et églises,) sa précieuse et remarquable dernière friche industrielle, sa seule Gand'Place en principe intouchable ???, ses façades urbaines ???, les cheminées de la ville, les nichoirs des hirondelles ???, sans oublier les rues et espaces publics des cités ouvrières et les stationnements de proximité de l'ancienne ville indispensables aux habitants du coin ??? ...)

Les règles d'urbanisme sont en principe des outils pour justement sauvegarder et mettre en valeur tout ces biens.

Des outils appropriés à la situation du moment et correctement affutés : c'est-à-dire du concret et du solide, et non de la rêvasserie sans avenir.       

..............................................................

Le second paragraphe de l'article concerne ... 

A demain

 

-------------------------------------------------------------------  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article