Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

deux achetés = un gratuit

Publié le par chercheur d'histoires

"deux achetés = un gratuit"


pot-peinture.jpgpot.jpg

Vous voulez acheter de la peinture à Pont-Aven ?

En pots c'est moins cher : " Deux pots achetés = un gratuit "

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Tout part en couilles

Publié le par chercheur d'histoires

Tout part en couilles

Une nouvelle preuve en photo :

Dolmen.jpg

Le dolmen de Kerguillotou * en Nizon prend dangereusement

de la gîte et personne ne s'agite pour le sauver.

* vraisemblablement, trace d'un gîte dit : allée couverte du Néolithique.

--------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La roue de la fortune

Publié le par chercheur d'histoires

Les roues de la fortune
Les roues de la fortune de la cité des moulins ont participé à la

réputation de Pont-Aven, et pourtant ...

 

... Aujourd'hui il y a du laissez aller dans la ville. Vous ne trouvez pas que
les dirigeants de la commune devraient faire un effort ?

Entreprendre, ne serait-ce qu'un minimum de réparations de fortune, 

sur les roues dégradées serait une bonne action pour l'image du pays. 

-----------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

tout propre !

Publié le par chercheur d'histoires

Tout propre !

Avez vous remarqué que le centre ville est depuis hier, d'une propreté remarquable.

De mémoire de Rolls-Royce, on avait plus vu ça depuis le passage dans la ville, de la Reine

Mère d'Angleterre il y a plus de 30 ans. Même lors du tournage du film :

Les galettes de Pont-Aven, la municipalité n'avait pas fait autant d'efforts de propreté.

Il reste tout de même à constater que les gens qui fréquentent ce centre sont

des sans-gène car ils pourraient, au moins, tirer leurs chaussures et mettre des

chaussons avant de marcher sur les trottoirs.

------------------------------------------------------------------------------------




Partager cet article

Repost 0

le célèbre pont

Publié le par chercheur d'histoires

le célèbre pont se plastifie

Sans le pont, il n'y aurait jamais eu de Pont-Aven.

Il est chouchouté par la municipalité, ce qui lui vaut d'être

amoureusement fleuri.

les-pots-en-plastoc-du-pont.jpg

Admirez ... ces jardinières en plastoc jaunies par le temps.

C'est ça aussi l'aménagement urbain et paysager d'une ville

"plastoc'art"

---------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

le projet urbain et paysager :

Publié le par chercheur d'histoires

le projet urbain et paysager :

Les effets positifs de ce projet sont déjà visibles dans le centre ville.

La preuve en images :

fleurs artificilles artificilles

Les fenêtres sont fleuries ...

... les fleurs sont en plastoc mais quelle importance, on ne va pas chipoter

sur ce menu détail.

---------------------------------------------- A suivre demain ---

Partager cet article

Repost 0

Lu cette semaine dans la presse …

Publié le par chercheur d'histoires

Lu cette semaine dans la presse …

… pressée de compresser l’histoire, un peu trop vite à mon goût.

« Traou Mad, les bonnes choses ont une histoire »

Un chercheur d’histoires de Pont-Aven comme moi ne peut être que passionné par l’histoire de ces galettes.

( voir à ce sujet la revue « Micheriou Koz »  n° 13,  consacrée aux «  biscuitiers de Pont-Aven » : fruit de mes recherches approfondies sur la longue saga des Penven- Le Villain.)

Mon propos ne concerne pas l’histoire commerciale du produit, mais celle de la mémoire générale de Pont-Aven et de ses habitants dans laquelle les galettes s’inscrivent.

Je lis dans l’article de presse :

« Traou Mad est d’abord le nom d’un sablé inventé en 1920 par un boulanger de Pont-Aven, Alexis Le Villain »

Voilà bien une nouvelle version très réductrice et totalement en contradiction avec les anciennes déclarations que nous pouvions lire dans la presse depuis 50 ans.

La véritable origine de la galette à Pont-Aven n’a sans doute plus aucune importance aujourd’hui. De nos jours les clients de Pont-Aven dégustent des Marques Déposées avant toute autre chose. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle ces Marques se multiplient.

Cependant, mes attaches avec mes racines locales me font une nouvelle fois bondir. Je ne suis pas l’historien ni l’autorité officiels de la commune, mais tout de même

Laissons le sablé à Sablé, et la galette au pays du gâteau breton. Il n’y a jamais eu de « sablé » inventé à Pont-Aven en 1920 et encore moins par un boulanger ! qui n’a jamais fabriqué de pain : le nommé Alexis Le Villain, huissier de justice de son état.

Le nom Traou Mad apparaît pour la première fois dans l’histoire locale en 1937 lorsque qu’il est déposé en qualité d’enseigne d’une boutique de pâtisserie- biscuiterie-confiserie.

L’histoire de la galette, aux multiples versions, n’ est qu’un épisode de celle du gâteau breton de Pont-Aven qui remonte à la nuit des temps.

Dans tous les cas, si vous avez de nouvelles informations sur le sujet, je suis preneur.

Merci pour Isidore PENVEN qui vient de mourir pour la seconde fois. 

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La question est sur toutes les lèvres

Publié le par chercheur d'histoires

La question est sur toutes les lèvres

Les pontavénounours sont inquiets. Depuis que la municipalité a décidé de leur

confisquer l'Hôtel de Ville, ils ne dorment plus, mais, à mon avis, ils s'inquiettent

pour rien . Tout est prévu.

Pont-Aven est équipée de deux mairies, et celle de Nizon serait certainement

suffisamment pour assurer à elle seule cette fonction (dans une commune de moins

de 3000 habitants).

mairie Nizon La mairie annexe de Nizon

C'est assez logique car Nizon a encore de beaux restes, ce qui n'est plus le cas

de Pont-Aven où il ne reste presque plus rien.

Et, si les centreux villeux ne sont pas contents, la municipalité pourrait toujours

aménager l'ancien garage Rouquier (le polia koffé shop) en mairie annexe.

----------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

un vent d'inquiétudes

Publié le par chercheur d'histoires

un vent d'inquiétudes

Un vent d'inquiétudes palpables se répand sur la vielle cité.

On entend siffler les balles au bourg de Nizon.

On joue du couteau aux abords des discothèques.

La peur se développe sournoisement dans la paroisse.

Un signe qui ne trompe pas : la construction d'un hospice de luxe Bunkerisé

près de la MAPA, avec l'implantation d'une caserne de gendarmerie à proximité.

On observe également depuis quelques temps, la mise en place par la municipalité

d'aménagements anti-intrusion.

- avec pose dans toute la ville de potiches en béton armé "antichar".

- avec creusement dans les chaussées d'une multitude de nids de poule

préfabriqués pour pose de mines.

- avec l'installation de barbelés au dessus des rues.

Sans oublier les murs d'immeubles volontairement fragilisés afin que, d'un coup de pouce

de la main, ils puissent s'écrouler sur les envahisseurs. Exemples : la facade de la mairie,

Rustéphan, le clocher de Saint André, l'ancienne forge des chemins de fer, et j'en passe.

J'y ajouterais pour faire lourd, tous les gros glands des vieux chênes de la commune.

----------------------------------------------------------------------------------



Partager cet article

Repost 0

Que se passe t-il ?

Publié le par chercheur d'histoires

Que se passe t-il ?

les-grues.jpg Et oui,

les grues de Saint Guénolé se croisent les bras. C'est quoi ce boulot, l'industrie

du bâtiment serait-elle fonctionnalisée ?

Et pourquoi pas se tourner les pouces tant qu'à faire.

A moins que cette position ne soit qu'un pied de nez du promoteur, envers l'ancienne

croix de mission de Saint Guénolé .

--------------------------------------------------------------------------




Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>