Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

La meilleure façon de plonger

Publié le par chercheur d'histoires

La meilleure façon de plonger

Non, cette fois ce n'est pas la meilleure façon de plonger dans l'Aven, mais celle de faire plonger la commune dans le chaos (du Poche Menu).

Je lisais l'autre jour, un article sur l'Argentine qui avait pour titre :

"Le mode d'emploi pour un krach"

résumé en 5 points :

1° Adopter un système politique inadapté à une situation de crise économique.

2° Croire aux miracles.

3° Maquiller la réalité.

4° Pratiquer le déni.

5° Ignorer l'histoire.

Et plouf.

------------------------------------------------------------------------------------------

"Le mode d'emploi pour les crack de Pont-Aven"

Il faut bien le reconnaître qu'en matière de craque ils sont forts eux aussi.

Depuis de nombreuses années, la municipalité a calqué sa politique sur celle que les dirigeants de l'Argentine avaient mis en œuvre pour faire plonger leur pays dans le chaos.

C'est cette recette pontavéniaise "à la Poche Menu", parfaitement résumée en ces 5 points, que je dénonce sur ce blog depuis plus de deux ans.

Et plouf et plouf petit pataplouf.

--------------------------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

2011 : L'année des "atroces cannes"

Publié le par chercheur d'histoires

2011 : L'année des "atroces cannes"

Comment résumer en deux mots l'année 2011 à Pont-Aven :

L'année des "atroces cannes" sans hésitation.

- Les lancés de boutou coat (sabots) sont dépassés :

De nouveaux jeux plus ludiques ont vu le jour à Pont-Aven

- Au printemps sont apparus les : "pissez dans la rivière"  avec pour premier prix un séjour à l'hôpital. C'est vrai qu'en matière de rivière tout fini sur la côte : et ça fait mal.

- Puis vint le tour des "éjaculations dans la rivière"

Nous devrons attendre 9 mois pour la délivrance des prix : soyez patients.

- Au niveau national, la palme d'or de cannes revient incontestablement à Depardieu.

A ce sujet j'ai des reproches à présenter aux compagnies aériennes.

Pendant qu'Emmanuelle se fait sauter dans les toilettes, les passagers ont le droit, eux aussi, d'avoir des envies pressantes, non ?

Je suis désolé, une petite bouteille "pipi" en plastique en deuxième classe c'est bien, mais un peu juste pour une grosse envie tout de même.

Disposer d'un  cu-bit'ainer ne serait pas un luxe pour les grosses vessies.

Et puis, en première classe, pourquoi avoir supprimé les violons ?

C'était plus classe tout de même.

------------------------------------------------------------------------------------------------------------ 


 

Partager cet article

Repost 0

Quel est le plat ?

Publié le par chercheur d'histoires

Quel est le plat ?

Quel est le plat préféré des habitants de la cité "du bon goût" ?

" La langue de bois " servit à la sauce : Art mort-Rik'n

Le mien est un plat qui se mange froid !

--------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La fête de la Belle Angelique

Publié le par chercheur d'histoires

La fête de la Belle Angelique

Hic ! hic !

Et oui, dire du bien de quelque chose à Pont-Aven n'a pas duré longtemps sur ce blog,

mais un chercheur d'histoires bien intentionné, cela existe-il ?

Mon intention première était pourtant de rester très positif sur cette fête sur le port.

En prenant connaissance de son copieux programme, ce fut pour moi du :

Patatras ! plouf, lorsque je suis tombé "de haut" sur cette petite phrase assassine :

- " vers 23h, embrasement du port et grand feu d'artifice musical,

sur le thème de gauguin "

En voilà encore qui n'ont pas pu s'empêcher d'en mettre une couche supplémentaire de dégauguinant. 

Le grand artifice "gauguin" embrase déjà la ville durant toute l'année, pourquoi en rajouter une couche ?

Il y a une chose que je ne supporte plus c'est bien ce "maux maudit" : gauguin, qui ridiculise, un peu plus chaque jour, le pays.

Une couche de gauguin par-ci, une couche de gauguin par-là, des couches de gauguin partout : Merde à la fin.

La rivière a un potentiel suffisamment riche pour ne pas la tartiner d'une couche artificielle de merde, nom de dieu.

Apprenez à respecter la mémoire du Maître et les droits moraux qui y sont liés.

Et puis, s'il fallait pour faire les malins et ne pas passer pour des ign'arts en donnant le nom d'un célèbre peintre à un feu d'artifice pontavenois, il n'y avait qu'un seul artiste dans le groupe de Pont-Aven, spécialiste de ces feux :

Du Puigaudeau 

(Exposé au musée en 1998)

Il faut croire que le nom de cet artiste n'est pas suffisamment racoleur pour être exploité; ou alors, les très nombreux organisateurs de cette fête n'ont jamais fréquenté le musée de Pont-Aven !

Une fois de plus, la preuve est hélas donnée que ce musée : rayonnant sur la planète

 "des singes", ne sert culturellement à rien si, même les pontavénœud'marins, n'y prêtent attention.

-------------------------------------------------------------------------------- 



 



Partager cet article

Repost 0

La fête de la Belle Angèle

Publié le par chercheur d'histoires

La fête de la Belle Angèle

Voilà une bonne occasion pour me permettre de dire du bien de quelque chose ...

... même si la Belle Angèle : la coque'in, c'est fait la malle depuis l'année dernière.

Pour se faire pardonner, les responsables de l'événement pourraient peut-être en profiter pour "mener les élustucrus en bateau " .

C'est vrai que dame la soutane le fait très bien. C'est même devenu sa principale fonction.

Mais durant la fête, pour rigoler un peu : faites que la patronne-nage derrière sa troupe.

------------------------------------------------------ A suivre demain --- 




Partager cet article

Repost 0

Des crustacées

Publié le par chercheur d'histoires

Des crustacées

Je me suis trompé lorsque j'ai critiqué les paniers à crabes que la municipalité a accrochés à l'une des entrées de la ville.

Je viens de l'apprendre :  ceux sont " des paniers à dormeurs " placés à cet endroit pour informer les touristes qu'ils pénètrent dans une cité endormie à tout jamais.

Ce n'est plus le bon pays vanté par Botrel, mais le Pompéi breton.

Chut ! visitez la ville en silence SVP.

Voilà encore, sans nul doute, un moyen judicieux pour refaire l'histoire afin d' attirer plus de nigauds dans le piège à touristes de Pont-Aven.

Demain je descends avec vous sur le port pour voir le retour de la  belle engelure ...

----------------------------------------------------------------------------------- 


Partager cet article

Repost 0

En 1992

Publié le par chercheur d'histoires

En 1992

En 1992, le comité des fêtes des Fleurs d'Ajonc fanées avait édité un PINS

pour immortaliser cette fête.

Si vous n'avez pas cette immortelle, un exemplaire est actuellement en vente sur E-Bay.

Vous tapez "BIGOUDENE" pour y accéder.

Vous tomberez sur :

"PINS PONT-AVEN 29 BIGOUDENE FETE FLEURS D'AJONC 92"

Et oui, les bigoudènes de Pont-Aven, nationalisées il y a des années, ont encore frappé.

Attention tout de même, vous connaissez les BIGoudents-longues. Ils pourraient porter plainte pour usurpation d'identité contre les pontavenounours :  

pirates de bigoudènes.

----------------------------------------------------------------------------------


Partager cet article

Repost 0

Bienvenue aux nouveaux commerçants

Publié le par chercheur d'histoires

Bienvenue aux nouveaux commerçants

Comme vous le savez certainement, l'ancienne école de Saint-Guénolé vient de s'ouvrir " en Hôtel de luxe offrant un service haut de gamme ".

La presse locale a souhaité la bienvenue à ses dirigeants qui pour la première fois s'expriment  ainsi :

---------------------------------------------------------------------------------------------

" Je suis content d'être ici et étonné de voir autant de monde à Pont-Aven "

---------------------------------------------------------------------------------------------

Ouf, l'honneur est sauf. Il y en a au moins un qui, cette année, est étonné et content de voir autant de monde à Pont-Aven. Pourquoi donc tous les autres commerçants ne cessent de ronchonner ?

---------------------------------------------------------------------------------------------

" Depuis son ouverture, le Domaine de Pont-Aven * ne désemplit pas "

---------------------------------------------------------------------------------------------

* C'est le nom du nouveau complexe qui ouvrait ses portes ... une semaine avant la publication de ce texte !

---------------------------------------------------------------------------------------------

" Nous proposerons des expositions tournantes d'artistes peintres locaux "

---------------------------------------------------------------------------------------------

C'est a priori une bonne idée, mais où vont-ils aujourd'hui trouver des artistes locaux ? Le savent-ils, Gauguin est mort en 1903 et depuis Pont-Aven attend toujours son nouveau prophète.

---------------------------------------------------------------------------------------------

Je leur souhaite aussi la bienvenue mais avec un petit pincement de cœur. 

La méchante broyeuse infernale pontavéneuse n'a pas dit son dernier mot. 

Il y a des services "haut de gamme" qui pourraient tomber de haut. 

j'ajouterai : comme d'habitude.

A suivre plus tard.

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Le marché du mardi sur le port !

Publié le par chercheur d'histoires

Le marché du mardi sur le port !

J'en fais l'actualité du jour.

Cette année, ce marché "sur les pieds"  n'a laissé aucune trace de piétinement sur mes orteils.

Et pourtant, dans toutes les plaquettes d'informations touristiques finistériennes 2011, il est recommandé aux toutoux de visiter le Grand marché "traditionnel" du mardi sur le port de Pont-Aven.

C'est quoi le traditionnel ?

Pour le LAROUSSE "c'est fondé sur la tradition; un long usage"

et c'est quoi la tradition ? 

" la transmission de coutumes durant un long espace de temps. Une manière d'agir ou de penser transmise de génération en génération "

Les 52 marchés et 12 foires ancestrales du pays  (connus depuis le XVIIe siècle au moins) ont fait la richesse de ses habitants sous l'ancien régime féodal, puis, jusqu'au milieu du XXe.

Cette tradition commerciale n'a rien de commun avec les pacotilles qui s'étalent piteusement aujourd'hui sur le port.  

Ou alors, cela voudrait dire que nos ancêtres étaient aussi tarés que leurs contemporains, volant sur leur petit nuage de vent'art-dises !

Mais dans ces conditions, l'antique petit village gaulois ne se serait jamais développé.

Tradition ou trahison de la tradition ?

Cherchez l'erreur, elle saute aux yeux.

--------------------------------------------------------------------------------

 


Partager cet article

Repost 0

Ce matin je me dois ...

Publié le par chercheur d'histoires

Ce matin je me dois ...

... de faire du "tri poli" dans mes brouillons d'articles.

Bravo les héros.

Maintenant restons en Bretagne :

CHIRAC séjourne actuellement à DINARD

Cette fine bouche aurait pu tout aussi bien venir à Pont-Aven, au pays du bon goût.

On y dine'Art aussi.

De plus il y aurait trouvé son plat préféré :

 De la bonne - choux " croûte maison "

-----------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>