Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Il y a 31 ans (+ 1 jour)

Publié le par chercheur d'histoires

Il y a 31 ans (+ 1 jour)

Suite :

III : Il y a 31 ans ...

... la vantardise et l'imposture commençaient à prendre racines dans le pays : la preuve : Extraits choisis tirés de cet annuaire.

- - -

"Pont-Aven doit sa renommée au passage de GAUGUIN et de ces célèbres disciples, qui ont su faire connaître notre Cité à la France entière et aussi à l'étranger"

"Notre charmante cité, comme depuis l'époque où elle hébergea les peintres qui ont formé l'ECOLE de PONT-AVEN, a un renom à maintenir, un patrimoine à gérer"

- - -

Objections mon honneur :

En 1832, de Fréminville notait dans un ouvrage : antiquités du Finistère ,

"Pont-Aven, ville de renom, 14 moulins et 15 maisons"

C'e fut : à ma connaissance, la première parution imprimée de ce "devenu célèbre" dicton pontavéniais (autre imposture). 

. Lorsque Gauguin débarque en 1886 à Pont-Aven, le pays est déjà envahi de touristes et de peintres (François Coppée avait signalé ce catastrophique phénomène en 1880 : voir son texte publié précédemment sur ce blog)

- - -

"Le musée est essentiel. Chaque année le nom de Pont-Aven est porté haut et loin, grâce aux rétrospectives sur les peintres de l'ECOLE de PONT-AVEN"

---

Un musée qui :

chaque année porte le nom de Pont-Aven haut et loin grâce à des rétrospectives sur les peintres de l'école de P.A.?

Quel est cet abruti de maire qui, il y a 31 ans, a pu écrire ces sottises?

Le pire est que je suis totalement d'accord avec ses propos qui relatent avec justesse les 20 ans d'existence du musée.  

(la naissance du musée il y a 25 ans : vous y croyez toujours ?)

---  

"Le tourisme, déjà une industrie, se développera dans les années à venir"

---

En 1981, M.le maire prédisait un avenir heureux pour Pont-Aven grâce au développement industriel du tourisme.

En 2012, grâce à dame la soutane, ce vœux devrait bientôt être exhaussé.

Et en 2043 : par la grâce de dieu, qu'en sera -il ? 

 

Ce texte est signé René GRANTE, maire de Pont-Aven

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Il y a 31 ans

Publié le par chercheur d'histoires

Il y a 31 ans

Extraits du 1er annuaire cantonal de Pont-Aven (1981)

...................................................................................................................................................................

I : Renseignements généraux :

- Pont-Aven = 3 561 habitants *

+  +  + 

- L'Hôtel de Ville de ce chef-lieu de canton  est le grand centre administratif de ce territoire administratif.

On y trouvait :

La mairie, la perception, les affaires maritimes, les contributions indirectes, la poste, le syndicat intercommunal de l'eau et de l'électricité, le siège du syndicat à vocation multiple du canton,  

plus : quelques logements de fonction,

plus : le petit musée pontavénin ** 

** voir le dernier paragraphe.

+ + + 

- Liste des Conseillers Généraux du canton depuis 1833 :

1833-1845 : CUNY Fortuné - Avoué

1847-1848 : GUILHEM - ancien député

1850-1863 : KRESULEC - maire de Pont-Aven

1865-1870 : GUYHO - Conseiller à la Cour de Cassation

1871-1877 : de MAUDIT - maire de Riec sur Belon

1877-1911 : Comte de BREMOND D'ARS - ancien Sous-Préfet du Finistère

1911-1921 : GUYHO Cotentin - Avocat Général à la Cour d'Appel de Paris 

1921-1941 : CADORET François - ostréiculteur à Riec sur Bélon

1945-1951 : VAUTRAIN - maire de Nizon

1951-1958 : CADORET - ostréiculteur, maire de Riec

1958 ...      : ORVOEN - maire de Moëlan sur Mer

 ...................................................................................................................................................................

II : Il y a 31ans à Pont-Aven 

(Extraits de l'annuaire)

- Les sports :

Pont-Aven fait un effort important pour ses sportifs. La base est bien évidemment le Stade, qui est un instrument de première valeur, légué par nos anciens.

- La création d'une zone industrielle à Cleuz Nizon de 11 ha :

La moitié de cette superficie peut être rendue opérationnelle dès maintenant. Cette opération doit être une réussite, elle en possède les moyens.
Malgré les efforts des employeurs de la ville, la liste des demandeurs d'emplois est importante sur la commune. La municipalité ne peut se résoudre à accepter ces faits. Elle reste très attentive à tout ce qui peut débloquer la situation" 

En prévision  : création d'une zone artisanale communale etc.

IL est bon de signaler que notre plus grande usine, la SICA qui, en 1977 à notre arrivée à la tête de la municipalité employait 160 personnes, est actuellement arrivé à un effectif de 225,  et va créer 40 emplois de plus après agrandissement.

A suivre demain ...

...................................................................................................................................................................

* Pont Aven + Nizon  

 Plus de 4 000 habitants en 1945 ,

3699 en 1962,

3530 en 1975,

3561 en 1981 ?, (autre source,  le bulletin municipal : 3295 en 1981)

3031 en 1990,

2930 en 1999

et moins de 2900 en 2012

C'est ce que l'on pourrait appeler du sport en chambre en chute libre.

---------------------------------------------------------------------------------




Partager cet article

Repost 0

L'image de la semaine

Publié le par chercheur d'histoires

L'image de la semaine

Suite de l'article précédent :

Marchand-de-chaussures-ambu.jpg

Pont-Aven vers 1900 : Le marchand ambulant de chaussures.

Son cheval  aurait indéniablement apprécié le futur marché

gazonné de Pontic Malo.

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Que va devenir le marché sur la Place ?

Publié le par chercheur d'histoires

Que va devenir le marché sur la Place ?

Après l'expulsion des derniers habitants du centre ville, que pouvait devenir l'antique marché pontavénin. Allait-il disparaître lui aussi comme tous les commerces de proximité du bourg ?

Et bien non, heureux pontavénounours, dame la soutane a pensé à vous.

Ce marché de proximité va être prochainement délocalisé sur le parking de Pontic Malo.

Vous trouvez cette idée idiote ; pas du tout, elle est Excellente.

Ce parking avait été aménagé à grands frais il y a quelques années pour accueillir plus de touristes. Hélas, depuis, ces toutous boudent ce magnifique parking. Il servira au moins à quelque chose.

- Il est interdit aux véhicules de plus de 2,10m de hauteur : et alors ?

. Les déballeurs pourront toujours venir en carriole * 

. et Renée, notre chère marchande de poissons (elle habite à proximité à         Nizon), apporter sa godaille en brouette ... ou pêcher directement ses produits frais dans le ruisseau de Penanroz traversant le parking.

- Elle sera probablement la seule à déballer sur ce marché : et alors ?

  . Les habitants pourront cultiver eux-mêmes leurs légumes dans les alvéoles engazonnées des stationnements, comme autrefois après guerre, dans les jardins potagers communautaires des grandes villes.

Merci qui ?

* voir demain

--------------------------------------------------------------------------------- 



Partager cet article

Repost 0

Les inventeurs de galettes (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

Les inventeurs de galettes (suite)

Aujourd'hui, je fais court :

Moi aussi je suis capable d'inventer quelque chose,

La preuve :

De nombreux marchands du bourg proposent aux picoreurs de biscuits secs la formule : 

" 2 boîtes achetées = une gratuite "

Pour sauvegarder le bon goût du pays, je proposerais plutôt la formule :

" 2 boîtes achetées = une plaquette de beurre offerte "

----------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

La cité des inventeurs

Publié le par chercheur d'histoires

La cité des inventeurs

Avertissement : Ce message est destiné à ceux qui suivent fidèlement ce blog

car eux seuls peuvent comprendre les sous-entendus du jour.

La presse nous a informé qu'une nouvelle boutique vient d'éclore dans le centre bourg de la ville.

La preuve en image :

enseigne-I.-Penven-.jpg

Je ne peux résister à sortir une connerie :

"Isidore PENVEN vient d'obtenir : à titre posthume, son diplôme de pharmacien"

- Et moi qui croyais que la réouverture de la pharmacie sur la Place la future gare routière du musée, ce n'était plus d'actualité, et bien si.

Comme quoi ; croire en toute chose sans preuve est dangereux pour la santé mentale.

+ + +

- Et moi qui croyais : preuves à l'appui, qu'à 9 ans en 1890, Ce brave Isidore ne pouvait être le Grand Inventeur de la Galette.

Il faut croire que si.

" Pont-Aven, la cité de géniaux inventeurs ".

On invente de tout dans ce modeste pays.

On invente dès le berceau des recettes de galettes !

Mais pas que ça.

On invente fallacieusement un fonds de tableaux de musée d'une valeur inestimable !

On invente de la même manière des fabriques de biscuits secs dans le centre ville.

On invente aussi des recettes de peintures fraîches.

Il n'y a plus de créateurs dans la cité : mais des inventeurs.

A suivre demain ...

---------------------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

Vision d'un futur proche

Publié le par chercheur d'histoires

Vision d'un futur proche

route-barree-2016.jpg

PONT-AVEN  : Route barrée jusqu'en 2016 !

OK, mais l'ouverture est à quelle heure ?

Les commençants, qui n'en peuvent plus d'être mal informés, souhaiteraient le savoir rapidement.

++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++++

anomalie.jpg

Le panneau que j'avais critiqué ici dernièrement a été repeint, juste avant le passage du Président du Conseil Général dans le coin.

Regardez le bien et cherchez l'anomalie.

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Le SCoT (chapitre IX)

Publié le par chercheur d'histoires

Le SCoT (chapitre IX)

4° Ouvrir le territoire sur l’Océan :

- En confortant le rôle maritime touristiquement  attractif  de Concarneau.

- En élaborant une stratégie portuaire … pour permettre le développement des filières littorales de la pêche, de la plaisance et… de la réparation et construction navale à Concarneau -Trégunc et Pont-Aven.

A Pont-Aven ! Je connais deux retraités constructeurs de maquettes de bateaux , plus un lanceur de grues dans le port, mais c’est tout.

Il y a aussi de la pêche à Pont-Aven mais seulement dans le domaine des subventions.

+ + +

Pour l'instant je n'ai rien d'autre à ajouter sur ce SCoT.
Il fera bientôt l'objet d'une enquête publique et croyez-moi, je serai le premier à déposer une requête critique auprès du commissaire-enquêteur public.

L'état de décomposition des structures vitales de la ville a été totalement occulté de l'étude de ce programme.

Cela constitue un dysfonctionnement dans cette étude.

S'il en était nécessaire, il me serait aisé de dresser l'état des lieux du pays.

La commune n'est pas le prétendu paradis dont le SCoT fait écho. 

Tout part en couilles dans la ville.

Occulter ses problèmes, constitue une faute lourde de conséquences pour son avenir. 

Je le répète : tous les investissements de la CCA devront être en phase avec les objectifs du SCoT.

Hélas, la part de ces investissements sur Pont-Aven est déjà totalement affectée au futur musée CCanesque :

Projet de musée en totale incohérence avec les objectifs de ce Schéma de Cohérence Territoriale !

---------------------------------------------------------------------------------





 

Partager cet article

Repost 0

Le SCoT (chapitre VIII)

Publié le par chercheur d'histoires

Le SCoT (chapitre VIII)

3° En matière de circulation :

Je résume le projet à ma façon : Les réseaux existants sur les communes de Nevez et de Pont-Aven  seront réaménagés de manière à fonctionner comme des pompes aspirantes vers le pôle principal de Concarneau.

Extraits :

- "Organiser le rabattement des réseaux secondaires vers le réseau principal structurant de la CCA (de Concarneau-Rosporden)

- "Aménager la RD 122 : dite de Croissant Bouillet, depuis l’échangeur de Kerampaou jusqu’à Concarneau afin de désenclaver (?) les communes de Pont-Aven et de Nevez

La cerise sur le gâteau :

- "Développer sur Névez et Pont-Aven des modes de circulations douces en encourageant la pratique du vélo et des rollers"

Les cons : ils ont oublié d'encourager la pratique des voies charretières.

ATTENTION A LA MARCHE :

-  "Une déviation du centre ville de Pont-Aven pourrait être mise à l’étude"

Il existe des études de cette nature dans les oubliettes de la commune. Une de plus ou une de moins, Pont-Aven n’est plus à une loufoquerie près.

Rappelez-vous : lorsque le précédent maire avait imaginé de créer un grand parvis devant ses immeubles du centre ville, l’urbaniste avait déclaré lors de la présentation de son projet (avorté après une révolte de la population) :

 « qu’une étude de construction d’un viaduc au-dessus de l’Aven était en cours de pré-étude »

4° Ouvrir le territoire sur l’Océan : A suivre demain ...

---------------------------------------------------------------------------------


Partager cet article

Repost 0

Le SCoT (chapitre VII)

Publié le par chercheur d'histoires

Le SCoT (chapitre VII)

1° En matière de logements :

A- Avenir du pôle Concarneau-Trégunc et Rosporden = + 5500 log. 

B - Celui de Pont-Aven = + 300 log.

Arrêtons-nous deux secondes sur cette prévision :

Qui pourrait croire à une perspective de 300 logements nouveaux à Pont-Aven dans les 20 ans à venir sans sortir préalablement de la léthargie profonde dans laquelle la commune s’est engouffrée depuis 25 ans.

Sans combattre la politique communale "anti-création d'emplois" qui règne sur la ville depuis la disparition des usines.

Rien de concret n’est palpable en ce sens dans les objectifs du SCoT : bien au contraire.

Je résume le tout :

Pont-Aven rayonne sur le monde. Ses parasites d'habitants qui font de l'ombre au tableau doivent crever.

 3° En matière de circulations : A suivre demain ...

+ + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + + +

Le hors sujet du jour : L'actualité en continu.

Encore du musée dans les journaux ?

Et oui : 

" Le musée : le programme de l'été "

Ce n'est pas de ma faute si j'insiste si lourdement sur ce sujet, mais je suis l'actualité de Pont-Aven pas à pas, et ce "guillemets " est le dernier titre d'un article le concernant paru dans la presse locale.

Son contenu est tellement marrant que je ne pouvais pas le zapper.

Extraits :

" La conservatrice du musée de Pont-Aven ... "

étonnant ! : Du musée de Pont-Aven, mais où est-il ?

" ... présentait le programme des activités du musée pour cet été, jusqu'à sa fermeture pour travaux en septembre ..."

Vous avez bien lu : jusqu'à sa fermeture en septembre !

Patatras, tout le planning des travaux est à revoir une nouvelle fois. 

Con-merçants, préparez-vous à baisser vos rideaux plus vite que prévu et demandez un nouveau rendez-vous avec dame la soutane que je puisse continuer à m'amuser comme un petit fou de votre naïveté ...

... A moins que la conservatroce a perdu la boule ?

" ... le transfert à la CCA est terminé.

      Malgré les travaux, il y aura des expositions ... "

Tiens tiens ! on n'en saura pas plus pour le moment, mais je pense savoir de quoi elle parle.

J'imagine un échafaudage en trompe-l'œil, dans le style "Beaubourg", flanqué sur la façade du bâtiment.

Si ce n'est pas quelque de ce type, la conservatroce a vraiment perdu la boule ...  ou alors ce sont les journaux qui racontent n'importe quoi !

Attendons sagement pour en savoir plus. 

" ... C'est une mutation pour quelque chose de meilleurs ... " 

Elle veut dire sans doute : pour un musée "traou mad" comme des biscuits très secs.

" ...On espère que tout ira bien, la réussite dépend du respect du calendrier ... "

Je dirai plutôt : la réussite dépend d'un miracle ;

Allumez les cierges SVP.

" ... ce nouveau musée doit permettre de mieux conserver les peintures qui ont une grande valeur "

Je commence à m'intéresser très sérieusement à la valeur réelle de ce fonds.

Pour oser engloutir 10 millions d'euros dans un contenant, j'imagine que le fonds ultra-secret du musée est constitué d'un ensemble d'œuvres valant chacune des dizaines de millions d'euros ?

Construire un contenant valant plus cher que ses chers tableaux serait-ce raisonnable ?

Attendez vous ici pour bientôt à une analyse de choc sur le sujet.

Le paragraphe se termine par des propos prononcés par le vice-président de la CCA chargé de la culture.

" Ce nouveau musée doit permettre d'attirer un nouveau public qui souvent passe par Concarneau "

Je n'ai rien compris et lui non plus. Quel est ce nouveau public qui souvent passe par Concarneau ?

Les con-merçants pontavéniais aimeraient sûrement en savoir plus.

Le SCoT dit le contraire de ce que j'ai cru comprendre en analysant scientifiquement cette phrase :

Texto dans le SCoT ; "La circulation des véhicules passant par Pont-Aven doit être orientée vers Concarneau" 

Circulez, il n'y a plus rien à voir à Pont-Aven.

---------------------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>