Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Vingt neuf cent mille euros : ça fait combien ?

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 10 ? ... Gast-à-gast : il est trop Grand, il cache le musée.

Et de 10 ? ... Gast-à-gast : il est trop Grand, il cache le musée.

Vingt neuf cent mille euros : ça fait combien ?

C'est la question de ce 29 février 2016  :

Réponse :

En monnaie locale pontavéniaise ...

... ça fait un nouveau musée ... tous les quatre ans.

Calculez vous-même si vous ne me croyez pas.

Qui dit mieux ?

 Ici, c'est moi qui pose les questions, et c'est moi qui doit y apporter les réponses, faute de mieux !

"Moi : le raté du coin, 

"je n'en rate pas une,

"vous ne trouvez pas ?

------------------------------------------------------------------

Ceux sont des i'Cônes. Elle sont peut-être là, dans l'attente d'une introduction au musée ?

Ceux sont des i'Cônes. Elle sont peut-être là, dans l'attente d'une introduction au musée ?

Partager cet article

Repost 0

J'ai gardé le meilleur pour le dessert

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 9 ?

Et de 9 ?

J'ai gardé le meilleur pour le dessert

Après avoir précédemment égratigné les pages du dernier bulletin municipal, j'ai gardé le meilleur pour le dessert.

Mais avant le dessert, je vous propose une pose café offerte par la CHARLiO'T :

"C'est dommage que ce bulletin d'information ne donne pas l'heure. Il aurait au moins été utile à quelque chose  pour tous ceux qui : comme moi, ne portent pas de montre !"

- L'EDITO de J.M.

Grosse surprise  pour les pontavénounours :

Incroyable mais vrai ... ou presque ... ou peu ... ou pas du tout !

Notre maire a "des perspectives en tête pour 2016"

(C'est écrit dans le marbre de cet éditototo et re tototo)

"Il souhaite à toutes et à tous ainsi qu'à leurs proches, tous ses vœux de bonheur pour l'année 2016, sous le signe de la prospérité pour Pont-Aven" 

Merci J.M. : tu es sans conteste un maire et un père pour nous tous ...

... même si tu as oublié le chien, le chat, et le rossignol de la famille.

Le PACHA du navire pontavéniais en détresse s'engage à : 

"Constituer un "remp'art" contre l'exclusion, protéger nos libertés, faciliter le vivre ensemble et favoriser l'épanouissement éducatif et culturel de tous et notamment des plus jeunes " 

Ô gast ! :  J.M. se préparerait-il à se présenter aux présidentielles 2017  ? ? ?
Courage brave marin des saumoneuses eaux saumâtres du port.

T'es grav' j.M. : l'adversité te guette sournoisement, mais sois rassuré : la CHARLiO'T te présente : en retour ... de bâton, ses vœux de bonne heure pour 2017.

"Les perspectives pour cette nouvelle année sont favorables pour la réalisation des tous les projets à l'aube de la mise en service de la nouvelle place et de la réouverture du musée des beaux-arts de Pont-Aven"

OH ! que c'est beau  comme un camion  comme un autobus.

J.M. : ai-je bien compris ? tu parles bien comme tu l'as si bien écrit : de la réouverture du petit musée des Beaux Arts de Pont-Aven "bien de chez nous" ?

 Ce petit Grand musée que la municipalité précédente avait pourtant décidé de fermer définitivement,  comme d'ailleurs les volets de l'Hôtel de Ville ... et les beaux yeux de Genevière de Rustéphan !

Aurais-tu bien caché ton jeu pour nous faite une bonne surprise,

ou alors, serait-ce un nouveau sale coup d'enfumage des paroissiens que tu leur fais subir ? 

Attention : la CHARLiO'T va crier comme la Mariânne : à l'euthanasie du peuple !

------------------------------------------------------------------

 

 

Celui là ne compte pas : il attend l'car en faisant l'qu'art 24/24

Celui là ne compte pas : il attend l'car en faisant l'qu'art 24/24

Partager cet article

Repost 0

J'ai de la planche d'étagère à vous proposer en cette fin d'article

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 8 ?

Et de 8 ?

J'ai de la planche d'étagère à vous proposer en cette fin d'article ... 

... d'articles soldés ?

"Le déménagement de la bibliothèque"

Voilà enfin, un sujet qui pourrait être bougrement intéressant.
La CHARLiO'T se demande d'ailleurs pour quelles raisons obscures, l'idée n'a pas déjà effleuré les Grands cerveaux pontavéniais depuis l'époque du 1er agrandissement du musée ?

- Cultiver comme des navets les têtes des toutous de passage éclair rongées par leur inculture à l'aide d'une bêche  d'un musée servant d'appât : c'est sûrement bien comme les prétentieux charogn'arts du coin l'affirment,

Mais à la condition "sine pas conne" de penser aussi à bêcher les cervelles des autochtones pour ne pas les déformer : eux aussi ... en toutous désœuvrés.

Créer une vraie bibliothèque de la mémoire du pays et de ses habitants  serait évidemment un grand saut vers la sortie du gouffre de la sottise, mais je ne pense pas que J.M. et ses potes'âgés aient des vues et des compétences suffisantes pour aborder ce brûlant sujet sans l'enterrer comme des cultures mortes de soif.

Fouillez dans les archives de ce blog, et vous comprendrez le pourquoi de ma colère en ce domaine.

Cela dit : en déplaçant les étagères de la sinistre bibliothèque la plus délabrée au monde dans l'ancienne gare : pensez-vous que cela évitera aux poussiéreux livres réformés entassés dans le trou à rats actuel, de continuer à se faire grignoter comme des gâteaux secs par les vieillards du coin ?

Une fois bien rangés dans la gare, seront-ils à l'abri des enfumages de la municipalité à l'encontre des andouilles du coin ?

Enfumés avec la fumée des trains bien sûr : ne soyons pas médisants !

-----------------------------------------------------

Qu'est-ce que cette gouttière fout là ? Ne serait-elle pas un peu timbrée ?

Qu'est-ce que cette gouttière fout là ? Ne serait-elle pas un peu timbrée ?

Partager cet article

Repost 0

J'ai de la planche à surfer (début de la fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 6

Et de 6

J'ai de la planche à surfer (début de la fin)

A surfer sur la PLACE ?

ou entre les vagues pages du bulletin municipal ?

..........................................................................................................................................

J'ai épluché comme il se doit, le reste du vent'art bulletin d'informations pontavéniais, mais

je vous assure qu'il il n'y a même pas de quoi en faire une bonne soupe au lard.

Je n'ai donc à vous proposer en ce début de la fin (de Pont-Aven)  QUE de la soupe : au lait, aux pots de bébés, et aux "ori(bles)peaux" des vieux du coin.

Et oui : il n'y en a que pour eux.

Il y a bien un peu de BIO par-ci ou par là et tra la la, mais ça c'est normal.

Manifestement à Pont-Aven, on ne sait plus que copier sur les voisins, et comme toujours depuis le départ précipité de Gauguin : la copie est de plus en plus nulle. 

Pour le reste, ce bulletin a un arrière-goût d'annonces anodines qu'il vaut mieux transformer en dérision pour ne pas amplifier le sentiment de : "la honte sur eux" .

"Les jardiniers de la commune sont allés rendre visite aux jardins de La Gacilly"

Cela ne serait-il pas quelque part : lorsque l'on n'a aucune idée en tête, copier comme des ânes sur ses voisins ?

"Le déménagement de la bibliothèque"

Voilà enfin un sujet qui pourrait être bougrement intéressant.

La fin du fin sera pour demain matin

-----------------------------------------------------

 

 

 

 

Et de 7

Et de 7

Partager cet article

Repost 0

J'ai de la planche ... à voile (III)

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 4 ?

Et de 4 ?

J'ai de la planche ... à voile (III)

Nous apprenons par ailleurs que les commerçants riverains de la "PLACE aux CONS" vont devoir changer d'adresse.

Comme Gauguin lorsqu'il dut fuir le patelin, trop envahi de touristes à son "bon" goût  ?

"Ne criez pas comme jésus SVP" leur ordonne la CHARLiO'T en colère : 

"Durant ces quatre dernières années, les "pontavénonœux" ont bien été contraints de dégager leur cul de ce sacré lieu pour eux : tous chassés sans ménagement comme de nuisibles parasites par dame la soutane, dans le dessin de faire "Place Nette" avant la construction de son putain de musée" 

"SVP les p"tits veaux'tours : avant de gueuler aux loups, ayez au moins la décence de penser durant un millième de seconde à toutes ces innocentes victimes de la culture pontavéniaise.
Ces braves gens n'ont-ils pas dû faire leurs valises dans la douleur, lors des grandes valses migratoires vers la banlieue que les habitants ont subies durant le récent règne de la noblesse nizoneuse sur la commune ?"

Que dire de plus ?

Que durant ce conseil des sages, il n'y a toujours pas eu la moindre allusion à l'essentiel :

- A la création d'emplois valorisants dans le coin.

- A la nécessité pour les responsables de la sécurité publique à Pont-Aven, de se préoccuper des dangereux cailloux de Rustéphan.

- A la nécessité de tapissier les murs du musée de la CC'ânerie de chefs d'œuvre de l'Ecole de Pont-Aven ... comme promis par tous les Grands pontifs du lieu.

Pour l'instant il n'y en a pas un à pointer son nez et l'ouverture de cet établissement pour débiles mentaux est fixée (comme un tableau noir), pour la fin du mois de mars 2016 (ou pas ?)

M le Ministre de la Culture de la CC'ânerie : 100 000 visiteurs sans C.d'Œ. : ça risque de devenir rapidement du "sans mille visiteurs"

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

Dernière nouvelle toute fraîche - (Attention à la peinture) :

Trois Gauguin devraient venir passer leurs vacances cet été à Pont-Aven.

Il faut bien offrir des cacahuètes aux toutous de passage si l'on tient à ce qu'ils passent par là : non ?

.....................................................................................................................................................................................................................................................................

Suite et  fin du fin demain matin

​-------------------------------------------------------------------------

Et de 5 ... piquets !

Et de 5 ... piquets !

Partager cet article

Repost 0

J'ai de la planche sur le pain (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Et de trois ?

Et de trois ?

J'ai de la planche sur le pin (II)

Du coup : l'opportuniste CHARLiO'T se demande si : "cette augmentation sera rétroactive comme le fut l'augmentation (46%) de la taxe d'assainissement il y a quelques années ?"

Ce serait rigolo tout plein que le receveur des contributions "directes" adresse un redressement fiscal aux ayant droits de Gauguin par exemple : vous ne trouvez pas ?

ou mieux :

Qu'il ponctionne "directement" un millimètre carré de peinture sur chaque chef d'œuvre que le Maître a peint à Pont-Aven.
Cela ne se verrait pas, et ça permettrait au plus Grand Musée au monde consacré à l'Ecole de Pont-Aven, de posséder une vingtaine de Gauguin ... à incérer dans de beaux reliquaires en chêne "bien de chez nous" ...

... comme les trois dents du maître, actuellement 'sans abris fixe"  !

Le sauvetage in extrémis du musée de la CC'ânerie serait incontestablement ainsi assuré.

Spéculateurs pontavéniais du centre (de la terre) : soyez rassurés.

Votre avenir tourne au rose bonbon sur un fond bleu d'outre-mer. Un peu jauni : certes, mais que demander de plus en période de crise de rire ?

................................................................................................................................................................................................................

Nous apprenons par ailleurs que ...

A suivre demain

----------------------------------------------------------------

 

Et de ... euh ! : Y'a plus d'sous pour acheter des neufs ? ? ?

Et de ... euh ! : Y'a plus d'sous pour acheter des neufs ? ? ?

Partager cet article

Repost 0

J'ai de la planche sur le pin (I)

Publié le par chercheur d'histoires

Et de 1 ?

Et de 1 ?

J'ai de la planche sur le pin (I) 

La première réunion du conseil municipal de l'année vient de se dérouler - comme un tapis -

"sans encombre" si l'on en croit la presse.

Merde alors ! 

Et moi qui pensais avoir du bouleau sur la planche à pain.

(Durant cette quinzaine, il n'y a plus le moindre boulanger de service dans le centre historique de la commune. Croyez-moi les vén'arts qui vivent en France, les pontavénounours du bourg d'en bas de la commune crèvent ... la dalle ... de granit)

Durant cette réunion au sommet de la gloire :
- Pas un élustucru du cru à se prendre les pieds dans le tapis déroulé sous leurs gros sabots ?
- Pas de maire pontavéniais au tapis ?

Un doute m'habite : 

Permettez-moi de tronçonner le bouleau pour en faire des cagettes ...

... des cagettes à l'attention des derniers pontavénounours vivants ...

... lorsqu'ils descendent faire leurs courses en ville. 

Des cagettes pour leur permettre de ramasser des prunes, bien évidemment !

......................................................................................................................................................................................................................... 

A défaut de prunes, moi je vous offre des cactus ce matin.

Le conseil municipal a décidé à l'unanimité "d'augmenter la taxe de séjour de façon significative"

Les absents ayant toujours tort : en cette saison hivernale infernale, les tortueux élustucrudités du coin ont décidé de les faire casquer.
Voilà au moins une 
bonne nouvelle pour les pontavénounours ... ou pas !

Mes amis, restons optimiste quelle que soit l'adversité :

En faisant fuir les toutous désargentés, cette courageuse décision permettra aux nigauds du coin d'être moins emmerdés l'été prochain pour trouver l'une des rares places de stationnement des entrailles de la ville ... ayant survécu au masacre muséophiliste

 Du coup : l'opportuniste CHARLiO'T se demande si "cette augmentation sera rétroactive comme le fut l'augmentation (46%) de la taxe d'assainissement il y a quelques années ?"

Ce serait rigolo tout plein de poils de pin, que le receveur des contributions directes ...

A suivre demain

​-------------------------------------------------------------------------


 

 

Et de 2 ?

Et de 2 ?

Partager cet article

Repost 0

Sur la place, devant le musée ? pas question ... "

Publié le par chercheur d'histoires

Du jaune d'œuf ? ? ?

Du jaune d'œuf ? ? ?

Et encore une couche ?

Et encore une couche ?

"Sur la place, devant le musée ? pas question de mettre de la peinture"

Le petit rapporteur que je suis met le doigt une nouvelle fois, sur les paroles d'évangile que J.M. le chef de file du mouvement " En Gare't "  portait à la connaissance des can'arts des coins-coins du coin, la semaine dernière.

(Revoir l'article publié ici samedi dernier)

Je vous en apporte aujourd'hui la preuve en images comme vous pouvez l'observer !

.....................................................................................

Les goûts et les couleurs ne se discutant pas, aussi, votre petit rapporteur n'a pas grand'chose à rajouter ...

... Sauf que ces couches de bandes jaunes du mouvement ZicZactistes ... de tendance Cuit'art, ne concernent que les cars des transports publics.

C'est-à-dire pour être précis : moins de dix pour cent des stationnements des cars sur la PLACE !

-10 % de cars stationnant tout au plus, deux ou trois minutes.

- 90 % de cars touristiques encombrant illégalement cette minuscule PLACE durant au moins une demi-heure. 

J.M. "L' En Gar'arT" :  si tu veux rester en phase "jaune" avec ta vision esthétique de la PLACE, et pour être crédible, il va te falloir nécessairement peindre toute la surface de cette "gare auto-routinière" en jaune.

Où en blanc d'œuf, pour ne pas jeter dans les égouts, les restes des œufs des fabricants de Traou Mad. 

Ça va sûrement râler dans les chaumières (en paille chinoise ?) mais tu n'es plus à une sévère remontrance près depuis l'époque où tu étais l'adjoint aux travaux de dame la soutane : non ?

En tous les cas : je ne pense pas que les dalles en granit chinois auraient de quoi se plaindre à retrouver de la couleur "bien de chez eux" ...

... les oies blanches de la place, non plus, ...

... surtout si tu décidais de changer le nom de cet espèce d'espace touristiqué en celui de  : 

"LA PLACE BLANCHE JAUNE D'ŒUF"

--------------------------------------------------------------------

La conclusion de la CHARLiO'T :

Gast-à-gast, elle ne va tout de même pas nous pondre un œuf, où nous faire un caca sur les dalles de la Place ? c'est dorénavant interdit par la l'oie.

--------------------------------------------------------------------

Tu ne vas pas nous pondre un œuf ?

Tu ne vas pas nous pondre un œuf ?

Partager cet article

Repost 0

Tremblez pauvres salopettes

Publié le par chercheur d'histoires

Serait-ce l'une d'entre elles ? (dessin de Henri Delavallée)

Serait-ce l'une d'entre elles ? (dessin de Henri Delavallée)

 

Tremblez pauvres salopettes :

Minute après minute,

jour après jour,

année après année,

le Jugement Dernier approche inexorablement.
Le temps de la vengence vous guête :
Ce temps où les ruines de Rustéphan renaîtront de leurs cendres,

celui où la Grand'Place du centre renaîtra comme avant.

Ce temps où les peintures de Gauguin retrouveront leurs tubes,

où les poils des pinceaux auront des comptes à rendre,

où les poils de nez de la CHARLiO'T vous feront des gratouilles,

où les doigts poilus de mes orteils vous feront du "pieds niquelés",

où vous serez à votre tour "nickés".

Ce temps où vos poils au cerveau vous sortiront par les trous d'nez ...

... pour se déguiser en balais de chiotte.

Le manant que je suis vous dit :

Tremblez maintenant et allez vous faire foutre.

.......................................................................

OUI Mais ? se demande la CHARLiO'T qui ne comprend pas grand chose à tout ce char-à-bia :

"Qu'elles sont ces catins...  en patin ... habillées en salopette,

qui empoisonnent la vie paisible des modestes pontavéneux et pontavénettes ?"

---------------------------------------------------------------------- 

 

 

 

 

 

 

 

Où celle là ? ... dessinée à Pont-Aven dans les années 1900 par le pharmacien du coin.

Où celle là ? ... dessinée à Pont-Aven dans les années 1900 par le pharmacien du coin.

Partager cet article

Repost 0

Et le mot de la fin

Publié le par chercheur d'histoires

Non, je ne fais pas une fixation sur la PLACE :  la preuve en image

Non, je ne fais pas une fixation sur la PLACE : la preuve en image

Et le mot de la fin 

Je vous propose avec un peu de retard dans sa publication, de relire le copier-coller que j'ai découpé  dans notre Télégramme "bien de chez nous"

......................................................................................................................................................

18 places en zone bleue

Sur la place, devant le musée, pas question de mettre de la peinture. Les quelques places de parking qui subsistent devant les boutiques seront matérialisées par des clous. Mathieu Mennad, directeur général des services de Pont-Aven, précise que : « Le stationnement de la place sera en zone bleue. 18 places seront disponibles, dont neuf pour 30 minutes, six pour une heure et demie et trois seront réservées aux personnes handicapées. Enfin, deux espaces seront dédiés au stationnement des deux-roues motorisés ». Le long des boutiques, au pied des arbres de la place et face au musée, le stationnement devrait être limité à 30 minutes, sauf pour les places réservées aux personnes handicapées. Sur le parking de l'office de tourisme, le temps autorisé serait d'une heure et demie.

.......................................................................................................................................................

Merci Maryse.

.........................................................

Comme le dit si bien la CHARLiO'T :

"C'est le macaque qui se fout de la gueule du singe" :

- Où sont passés les stationnements "réservés aux commerçants et leurs clients du coin"  très officiellement proposés par la précédente municipalité à la population ?

Des projets d'aménagements de stationnements proposés sur plans, adoptés à l'unanimité par les 23 élustucrus du moment, après consultation des pontavénounours ? ? ?

(Les plans de deux projets ont été en leur temps diffusés sur ce blog)

- Où sont passés les 10 stationnements "réservés au musée"  qui figurent sur le plan (le troisième) joint au permis de construire du musée ?
Merde alors, il va falloir :

- Soit soustraire 10 emplacements sur les 18 déclarés malhonnêtement déclarés :

"disponibles"

- Soit pour la CC'ânerie : obtenir un permis de construire modificatif pour rester dans les clous de la Place, avant que le maire de Pont-Aven ... n'autorise l'ouverture du musée ! ... 

... A moins que par Décret du Ministre de la CULTURE des baudets, les Lois de République ne soient plus applicables dans les trous de peinturlures touristiques ? ? ?

Pont-Aven est-elle toujours en France ?  se demande la CHARLiO'T 

 N'aurait-elle pas : la voyouse, migré dans l'anciennne Russie Soviétique ?

- Et ce n'est pas tout :

- Où donc vont stationner les autocars de touristes, que la Direction des musées de la CC'ânerie espère voir défiler (et surtout longuement stationner) sur la toute nouvelle splendide Gare Autocaroutière du centre de la Ville ? ? ?

Maryse : à ce sujet, n'aurais-tu pas oublié quelques lignes de ton texte dans le fin fond de la mémoire de ton ordinateur ?

Et la CHARLiO'T de rajouter pour avoir comme d'habitude le mot de la fin :

Gast-à-gast, c'est le garde champêtre qui ne doit pas être content de perdre autant 

de places réservées ... pour sa chasse aux disques bleus.

J.M. : Pour compenser ce manque d'activité, tu ne vas tout de même pas lui mettre entre les mains : à la place de son carnet électronique de PV, un Kärcher pour nettoyer comme il se doit, les dalles de la Place ? ...

... souillées par les huiles et gaz toxiques et huileux des infernaux cars de touristes mal garés ! 

------------------------------------------------------------------

Le mot de la fin :

Non, je ne fais pas une fixette sur la PLACE :  

la preuve en image.

La rue du Cimetière :

vous connaissez ?

------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>