Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Les journées du Patrimoine (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Et ça : ne serait-ce pas un chef d'œuvre en péril d"écoulement ... comme tout le reste à Pont-Aven ?

Et ça : ne serait-ce pas un chef d'œuvre en péril d"écoulement ... comme tout le reste à Pont-Aven ?

Les journées du Patrimoine (fin)

"Le musée de Pont-Aven ; quoi faire cette semaine ? 

Une nouvelle exposition est en cours d'accrochage. Seul le niveau 3 sera accessible.

La Belle Poule de la Concarnoiserie se fout de la horde des pontavénounoursons.

En effet, Ces derniers descendants de Gauguin doivront dorénavant verser annuellement 

300 000 € lourds à la CC'ânerie, et ce : jusqu'à la saint glin glin afin que cette envahisante suceuse d'euros à la crème puisse occuper gratuitement et à sa guise l'Hôtel de Ville de Pont-Aven.

Gast-à-gastouilles ! ; Ce n'est tout de même pas pour que son musée (d'une surface d'exposition doublée par rapport à l'ancien musée pontavénain "bien de chez nous") reste à moitié vide durant les 3/4 de l'année ???

Conclusions :

Cocus jusqu'au fond de leur trou de peinture sont les commerçants de pacotilles du bourg d'en bas de la Cité des  Amateurs d'Art éclairés. 

En réalité, durant la saisons estivale ce trou a toujours fait son plein de bêtes à bon dieu.
Aussi, pour les
 galeux galettistes, les pas cocos pacotillistes, et les putins peinturluristes du coin, le nouveau musée devait essentiellement servir de puissant appât durant l'inter-minable morte saison. 

Cocufiés les cocus ? merde alors ! se dit la CHARLiO'T qui en connaît un bout en ce domaine public.

Et puis, comme se le demande la même CHARLiO'T :

Quelle sera la teneur de cette nouvelle extraordinaire exposition ?

La Gazette Drouot  de ce week end vous en dira plus.
Extrait : 

"Pont-Aven : Après trois ans dans les réserves de son musée, les œuvres de cette école retrouvent la lumière des cimaises "

Quatre ans pour ceux qui savent compter.

-----------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Les journées du Patrimoine (IV)

Publié le par chercheur d'histoires

Et ça Tintin : c'est du boudin ?

Et ça Tintin : c'est du boudin ?

Les journées du Patrimoine (IV)

- - - Suite du compte rendu - - - -

"Le musée de Pont-Aven : quoi faire ce mercredi ?

Le musée de Pont-Aven étant intimement lié à l'histoire de la ville, nous vous proposons un parcours dans la ville ... "

???????????????????????????????????????????????????????

"Chouette" s'exclame la CHARLiO'T,

... en sautant au plafond 

... de la Salle Julia

... en se fracassant le crâne

... comme d'autres sur la Place Julia ?

!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

- Le musée de madame la conserv'atroce serait intimement liées à l'histoire de la ville ???

N'y aurait-il pas de la masturbation dans l'air conditionné de son musée ?

Rien d'étonnant lorsque l'on sait que depuis l'ouverture de son établissement "d'air courant dans les couloirs"  la climatisation ne marche toujours pas ...

... ce qui : pour tout dire ce que personne n'ose dire ...

...  a provoqué des dégâts sur un malchanceux Gauguin !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

Encore un qui n'est pas prêt de revenir dans son pays natal : croyez moi.

 - Un parcours dans la ville ???

Si vous acceptez cette proposition "hors des murs" (c'est une fixation chez cette dame. Son musée serait-il déjà trop petit ?) n'oubliez surtout pas d'apporter une trousse de premiers secours,

... et ne perdez pas du vu le chiffre 18

...  On ne sait jamais où l'on met les pieds dans un merdier pareil ???

"Le musée de Pont-Aven ; quoi faire cette semaine ? 

Suite et fin demain

-----------------------------------------------------------

 

Partager cet article

Repost 0

Les journées du Patrimoine (III)

Publié le par chercheur d'histoires

Et ça : c'est un tas de cailloux ?

Et ça : c'est un tas de cailloux ?

Les journées du Patrimoine (III)

Gast-à-gast : aurait-elle aussi l'intention d'essayer de se faire classer monument culturel historique  

... en péril ?

---- Suite de l'article - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - 

Gaston il y a l'téléphon qui dit que les pontavénounours vont devoir se farcir cette farceuse créature du seigneur Gauguin, jusqu'à la fin du monde du musée des "restachoù" de peintures du coin ?

Il y en a des ... !  qui veulent s'amuser au musée ? OK. 

Pour moi, pas de problème, il me reste des pét'arts pour m'amuser du musée,

Pas de problème, du moment que l'on ne confond pas un tas de cailloux avec un tas de boue.

----------------------------------------------------------------------------------------------

Après cet intermède reprenons le sujet  entre les dents. 

Le pesant compte rendu de presse de ces journées vaut son pesant d'or :

" Les (lumineuses) salles d'expositions du musée étaient noir de monde "

C'est donc ça la raison pour laquelle le conservateur du Musée d'Orsay ne fut pas content lorsque : venant récupérer les deux Gauguin qu'il avait prêtés à son  monologue  homologue de la CC'ânerie, il s'est aperçu que l'un d'eux s'était dégradé durant son séjour à Pont-Aven !!! ?

De la suie "noir de monde" sur un Gauguin ? Quelle géniale idée pour faire comme autrefois à la pension Gloanec ?

"3 217 entrées enregistrées" ! ! !  ?

Merde alors, il n'y a vraiment pas de quoi pavaner. 

Il n'y a jamais eu aussi peu de monde au musée lors des journées du patrimoine.

Et ne parlons pas du fiasco des animations proposées parallèlement à la contemplation des superbes lustres disign, de ce noirâtre temple du soleil. 

N'en parlons pas car il y aurait de quoi faire chialer les beaux yeux du slip de la sensible CHARLiO'T.

Suite du compte-rendu ...

A suivre demain

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Les journées du Patrimoine (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Et cela ; ça amuse la galerie ?

Et cela ; ça amuse la galerie ?

Les journées du Patrimoine (II)

"Pont-Aven : Quoi faire durant les journées du Patrimoine ?"

(Question saugrenue posée dans les journaux)

Réponse instantanée de la CHARLiO'T :

"Faire le pitre au musée ? non merci."

Ancien délégué départemental bénévole de la Fondation du Patrimoine, je me devais encore une fois de participer à ces journées du Patrimoine dans le Finistère.

Cette année, j'ai réitéré la performance à ma manière.

Certes : en déclarant cela je ne fais que reprendre à mon compte les vantardises  à la mode au sein des nichons de la CC'ânerie,

mais : pour tout dire, je n'ai que modestement papoté avec une équipe de FR3 devant les ruines du manoir de Rustéphan.

Les journées du Patrimoine ne devraient-elles pas être dédiées à notre plus précieux Monument Historique public ?

Bien sûr, ce n'est que dalle (en granit breton) à côté de l'agressif marketing médiatique de la CC'ânerie, mais pour bibi : moi la minuscule ridicule larve de Grand Chercheur d'Histoires, c'est déjà beaucoup pour la sauvegarde de la mémoire de cet édifice classé. 

Cela dit : revenons-en au programme proposé par la CC'ânerie.

Une nouvelle fois, dans les can'arts des coins-coins du coin, sa conser'atroce n'a fait que nous bassiner de rons rons petits "patachons"

Qu'en pense la CHARLiO'T ?

Merde-et-merde, toujours-et-toujours, encore-et-encore ... depuis son arrivée en 2006,  

les mêmes rondeurs et les mêmes odeurs nauséabondes ... à force de se la péter. 

Gast-à-gast : aurait-elle aussi l'intention d'essayer se faire classer monument culturel historique 

... en péril ?

A suivre demain

------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Les journées du Patrimoine (I)

Publié le par chercheur d'histoires

Et ça : c'est du lardon ?

Et ça : c'est du lardon ?

Les journées du Patrimoine (I)

Voilà un beau sujet d'actualité comme je les aime.

La périphrase de circonstance :

"Je n'en ai rien à foutre, mais comme c'est gratuit, j'y vais les yeux fermés"

........................................................................................................................................................

Madame l'Ex présidente de l'association "Pont-Aven, Patrimoine et Culture"

Où étais-tu ?, que faisais-tu ? 

Toi qui tiens tant à garder ta place au musée de la CC'ânerie, tu n'es plus à ta place dans cette association ma vieille.

...................................................................................................................................................................................................... 

Madame l'Ex présidente de l'association " Sauvegarde de Pont-Aven "

Où étais-tu, que faisais-tu ? :

Au tapin ce n'est pas ta place ma vieille.

Toi qui tiens tant à garder ta place, fais au moins semblant de sauver la face STP !

........................................................................................................................................................

- Où était passée la municipalité de Pont-Aven ?

- Que faisaient les deux Ministres de la Culture pontavéniais durant ces journées ?

- Kon donc branlé les pontavénounours durant ce temps ?

Se seraient-ils tous planqués au musée durant ces journées en principe dédiées à la mise en valeur du Patrimoine local ?

Se cultivaient-ils dans le jardin Filiger ?

----------------------------------------------

 Je m'attends évidemment à ne recevoir aucune réponse à tous ces points d'interrogations.  

C'est un constat : les pontavénounours d'aujourd'hui sont des fainéants.

Aussi, une fois de plus, il n'y en a eu dans les journaux locaux que pour le Musée de la CC'ânerie.

Un musée dont le menu proposé à ces visiteurs durant ces exceptionnelles journées est resté identique aux repas : on ne peut plus ordinaire, servis aux toutous depuis son ouverture !

La dépouille de Julia Guillou doit sûrement se sentir outrée, lorsque de son trou, elle observe ce que des voyous sans scrupule ont fait de son Hôtel. 

C'est fou :

Manifestement les initiateurs de la construction de ce démesuré musée se sont "plantés" 

... Il se sont plantés pour avoir planté leur musée comme une flèche de Cathédrale empoisonnée, dans le cœur de Pont-Aven. 

... et dans le coin tout le monde s'en fout !

Il était une bergère,
Et ron et ron, petit patapon.

Il était une mégère, 

Et ron et ron, petits nichons.

Il était  ... les journées du Patrimoine,

et ron et ron dans le pantalon, 

et ron et ron dans le caleçon. 

A suivre demain ... sans ronchonner SVP

------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Et ça : c'est du lardon ?

Non : c'est un dessin d'artiste conservé au musée de la CC'ânerie ...

bien à l'abri des regards...

même à l'occasion des journées du Patrimoine !

------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Gast-à-gast ... ?

Gast-à-gast ... ?

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (fin)

Suite et fin

Et si l'on écoutait J.M. ronchonner tout seul hors des caméras du cinéma qui se déroule dans l'enclave pontavéniaise de la CC'ânerie :

Merde : plus de plot autour de ce platane  ? ? ? 

"Gast-à-gast : je leur avais dit de danser du "bom bom" et non pas du "boum boum" à la Charles Trenet voyons "

.....................................................

Et ça y va - en vois-tu, en voilà - des jurons de charretiers du pays des moulins :

Oh putain ! s'exclame dans sa moustache la CHARLiO'T :

J.M a perdu le contrôle de sa rockeuse commune,

"mais ça au moins :

"c'est du rock'n'roll, 

"comme on n'en fait plus nulle part ... ...  ....

"... ... ... ... ... ... ... sauf sur la Place Julia du pays de Botrel.

------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

1er état des lieux, à peine huit jours après l'inauguration : "tu t'y frotti ?"

1er état des lieux, à peine huit jours après l'inauguration : "tu t'y frotti ?"

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (suite)

" TU T'Y FROTTI ? "

Oh lala ! : Monsieur le Maire n'est pas content :

"Bande d'andouilles, je vous avais proposé de danser en "voiture en voilà " sur la terrasse de la Place, mais pas : bande de voyous ...

... de casser les croûtes du musée

...  de casser la gueule des plots de protection des arbres ! ...

... et encore moins bande d'abrutis, ...

... de défoncer comme comme des cons vos bagnoles !!!"

Ne recommencez plus ou je vous défonce le pare brise avec des amendes de noyaux de pruneaux d'agent communal.

..............................................................................

C'est (presque) tout pour aujourd'hui.

Je vous attends ici demain sans faute pour la fin de cet article

-----------------------------------------------------------------

Hier matin, j'ai reçu cet alarmant message de M. T. (Une habitante du bourg d'en bas de la commune) 

Bonjour, c'est Marylène.

Je suis tombée la semaine dernière sur le Place Julia :

-  Fracture de la rotule (broche),

- Bras casse,

- Et :  entorse de la  jambe gauche.

--------------------------------------------

Ça craint de cheval sauvage cette Place : vous ne trouvez toujours pas ?

- Combien d'innocentes victimes "anonymes" comme Marylène, faudra-t-il compter avant que le Préfet du Finistère ordonne la fermeture administrative du musée de la CC'ânerie tant que la dangerosité de la Place ne sera pas solutionnée ?

- Les irresponsables vrais responsables de l'accident de Marylène (et des dizaines d'autres depuis 6 mois) seront-ils mis en examen ?

-  Combien de bouts de chair et d'os les pompiers devront-ils ramasser sans sourciller, combien de morts faudra-t-il enterrer, avant que la Justice ne poursuivre leurs assassins ?

---------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place

Publié le par chercheur d'histoires

Le jour de l'inauguration par "J.M. le chrysanthème" de la Place Julia

Le jour de l'inauguration par "J.M. le chrysanthème" de la Place Julia

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place

Dansez si le cœur vous en dit :

​"TUTTI FRUTTI, OH RUTTI AWOP-BOP-A-LOO-MOP ALOP-BOM-BOM"

N'y aurait-il pas du Little Ricard dans l'air malsain de la place ? se demande la CHARLiO'T.

.................................................................

Novembre 2009 : Extrait d'un jugement du TGI de Grasse :

Un promoteur immobilier vient d'être condamné sous astreinte à replanter les arbres qu'il a coupés. Le tribunal de grande instance de Grasse lui a imposé de verser 600 euros par jour à la Ville de Cannes. Soit 4 200 euros par semaine, 18 000 euros par mois et 219 000 euros par an !

Le maire de Cannes (lieu du massacre) s'en réjouit : « Pour la première fois, l'atteinte à l'environnement est sanctionnée à sa juste mesure"

.................................................................

La photo du jour :

Celle de l'un des platanes de remplacement des augustes érables de l'ancienne Terrasse Julia que JM. la tronçonne avait condamné à mort juste avant d'ordonner le massacre de cet intouchable Parvis Historique.

Très rock les deux plots de protection de cet arbre : Vous ne trouvez pas ?

Le Bal n'est pas fini : A SUIVRE DEMAIN

------------------------------------------------------------  

 

Partager cet article

Repost 0

la photo souvenir 2016

Publié le par chercheur d'histoires

La photo souvenir 2016

La photo souvenir 2016

La photo souvenir

Au pays des anciens Peintres de talent,

il n'y a pas que des autos-Playmobile sur la chaussée.

L'auto-portrait fait aussi un tabac

----------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

Dernière nouvelle

Publié le par chercheur d'histoires

La première photo au monde consacrée au nouveau ... marché de Pont-Aven

La première photo au monde consacrée au nouveau ... marché de Pont-Aven

Dernière nouvelle :

Un bon "sens" de ouf ! le pénétrant soudainement, Jean-Marie vient de décider de ne pas implanter de panneau de "sens interdit" au bas de la rue Lomenec'h durant le marché.

... La bout'ade du jour :...........................................

"A lalala long... : (Bob Marley)

A la la ! : on n'en finit plus avec les décisions municipales, toutes plus décousues les unes que les autres.

J.M. : écoutes la CHARLiO'T lorsqu'elle radote :

"Ces torrents de décisions mis "bout à bout", ça nous met" à bout".

..................................................................................

J.M. ira-t-il jusqu'à implanter sur la Place des panneaux "sans interdit" ? ? ?

En tout les cas, il faut reconnaître que cette fois, M le maire n'est pas tombé dans le panneau.

Il a compris que s'il avait maintenu sa décision initiale, il aurait été obligé d'aller faire un tour à Riec, en contournant la mairie de ce bled ???, avant de pouvoir accéder à la sienne.

Ce ne sera donc pas le cas. Ouf !:  tu peux te remercier J.M.

Cela fait, il ne te reste plus qu'un tout petit problème à régler.

Comme le dit la CHARLiO'T qui a toujours une idée dans chaque bonnet, à l'attention des gros bonnets.

" Après son roupillon journalier dans son bureau du maire, pour revenir prendre son café au café sur la Place par le chemin le plus court,

et pour ne pas être obligé de passer par Riec,

M le maire devra dorénavant affronter les occupants de la Cité Julia qui : rappelons-le,  lui ont fermement demandé de bloquer leur rue "des deux bouts" ? ? ?

-------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Sur ce marché, ne serait-ce pas les Amateurs d'Art qui s'amuseraient à faire l'andouille ?

-------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 > >>