Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Le PADD ????

Publié le par chercheur d'histoires

le 28/03/17 : Gast, trois longs mois 2017 de perdus, et toujours rien à Pont-Aven pour ses jeunes.

le 28/03/17 : Gast, trois longs mois 2017 de perdus, et toujours rien à Pont-Aven pour ses jeunes.

Le PADD ????

Pont-Aven est dans la merde, et le restera encore longtemps : croyez-moi.

- - -  Suite  - - -

Le conseil municipal vient de porter à la connaissance de son peuple le cadre général - et national - de ce que doit contenir au minimum un PADD.

OK :  mais rien d'excitant en soi tout de même.

Que du convenu de surface plate. 
Ce n'est même pas le début d'en semblant de commencement d'étude du dossier, et il y a déjà une flopée de vives critiques à formuler à l'encontre de ce cadrage de surface lorsque l'on pense à Pont-Aven.

Allez : je commence par l'une des "pistes" + " glissantes" proposée par notre minuscule pontavénaine.

" Il faut maîtriser la consommation d'espace, lutter contre l'étalement urbain" 

Quelle belle formulation, mais elle est profondément inadaptée : et donc dangereuse, lorsqu'il s'agit de réfléchir à l'avenir de Pont-Aven.

Maîtriser la consommation d'espace et lutter contre l'étalement urbain : mais c'est une priorité nationale instituée par Giscard, et qui reste la moelle épinière de tous les règlements d'urbanisme depuis.

C'est ce que le Ministre de l'équipement de l'époque avait nommé "l'aménagement du territoire", en créant entre autres un grand Ministère de l'Aménagement du Territoire.

Il y a des cohortes de Ministres, de sous-ministres, de hauts et petits fonctionnaires, qui depuis : n'ont cessé de participer à des congrès, des colloques, des réunions, des débats, des repas, pour affiner puis engluer dans une masse de règlements autant fous que flous, le sujet.

Depuis, les villes n'ont cessé de se goinfrer frénétiquement d'espace rural, et la campagne environnante de se rétrécir.

Et Pont-Aven durant ce temps ?

Rien à déclarer à vos ouailles  M le maire ?

Rien ?

Forcement rien à dire, la commune ne fait que du sur-place, en ne pratiquant que du "Sur la Place" tout en perdant de surcroît inexorablement sa population. 

"Il y a toujours des gagnants et des perdants partout" nous rappelle pour essayer de nous rassurer la CHARLiO'T 

A Pont-Aven, le problème serait-il de " maîtriser la consommation d'espace et lutter contre l'étalement urbain" ? 

Mais c'est ce qu'il se pratique depuis des lustres, et c'est pour cette raison que le pays est en train de crever ... sur place.

Toute l'activité s'est recroquevillée dans l'enclave que s'est aménagée la CC'â dans centre de la Cité des anciens Peintres de talent. 

"Dégagez vos culs, que je m'y mette"​​ est​​​ bien le mot d'ordre de la CC'ânerie envers les pontavénounours : non ? 

- Qu'à Concarneau ...

A demain pour une visite du pays de la CC'ânerie

----------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

Le PADD ???

Publié le par chercheur d'histoires

Début mars : Ça déchire toujours grave, mais toujours aussi gravement pour les jeunes : ailleurs qu'à Pont-Aven !

Début mars : Ça déchire toujours grave, mais toujours aussi gravement pour les jeunes : ailleurs qu'à Pont-Aven !

Le PADD ???

Les problèmes de la commune ne sont pas nés de la dernière pluie. Ils se sont, en s'amplifiant sournoisement, incrustés dans la vie de la population depuis le règne de la famille Rivet.

Et que propose la municipalité actuelle ?

Rien : Elle ne peut d'ailleurs rien proposer, en conservant lamentablement une posture de déni envers le déclin du pays dans tous les domaines de la vie d'une population.

Mme la minuscule ministre de l'urbanisme ne propose rien. Elle ne fait, dans la presse, que reproduire les "têtes de chapitres" des principales règles imposées par la loi.

Tout y passe ou presque.

Avez-vous remarqué ?

Tout y est à une exception près :

L'EMPLOI : Le grand absent de la proposition. 

Et ce n'est pas tout :

Vous ne l'avez sans doute pas remarqué, mais les objectifs du futur PADD à atteindre  sont foncièrement et gravement contradictoires à la politique menée par les municipalités de Pont-Aven depuis l'époque des Rivet.

Dans ces têtes de chapitres tout est prévu pour assurer un avenir heureux à la population évidemment, mais à une grosse exception près :

L'EMPLOI reste le grand absent des  propositions.   

Gast-à-gast : Le château de carte s'écroule avant même que les cartes de la concertation soient distribuées entre les habitants.

Pont-Aven est dans la merde, et le restera encore longtemps : croyez-moi 

A demain pour la tête de chapitre pour le chapitre suivant en entier et sur-mesure.

C'est-à dire comme toujours ici : sans demi-mesure.
-------------------------------------------------------------------

la photo du jour :

Une pulpeuse Ariane BRODIER à l'érection de la reine des Fleurs d'Ajonc du 4 mars ?

C'est trop tard pour voter. Cela aurait pourtant été mieux qu'une Le Pénis assise sur le trône.

Mais attention : une tête d'affiche peut en cacher une autre comme vous pouvez le remarquer aujourd'hui.

-------------------------------------------------------------------

 

 

Partager cet article

Repost 0

Le PADD ??

Publié le par chercheur d'histoires

Le panneau "info-jeunes" de février 2017 : Celui là est souillé ... de belles traces de vermine invasive.

Le panneau "info-jeunes" de février 2017 : Celui là est souillé ... de belles traces de vermine invasive.

Le PADD ??

Après l'Empereur, l'Impératrice n'a fait qu'empirer gravement cette politique de terre brûlée.

- - -  Suite - - - 

Tout ce que déballe aujourd'hui dans les canards du coin Mme la minuscule ministre de l'urbanisme de la commune, correspond à un poil de cul près à ce que des élus soucieux de l'avenir de leur commune et de leur population devraient normalement prendre prioritairement en compte pour diriger leur pays. 

Et plus particulièrement depuis le milieu des années 1970 : Epoque de la création d'un code de l'urbanisme national moderne.

Or, malgré l'existence d'un PLU et d'une ZPPAU depuis environ 20 ans à Pont-Aven, il est incontestable que tout se détériore et se décompose lamentablement dans la Cité des anciens Peintres de talent. Cet ancien dynamique village n'est plus que l'ombre ... portée sur ces ruines, de son glorieux passé. Et le pire reste à venir pour 99% de sa population.    

Le programme de l'action municipale que nous propose aujourd'hui la minuscule ministre de l'urbanisme, correspond comme deux gouttes d'eau à ce que dame la soutane et sa clique d'adjoints, avaient promis à la population lors de l'annonce de son projet de musée.
Je ne l'ai pas oublié, et je ne peux que constater que ce qui se déroule en réalité  sous nos yeux, est aux antipodes de ces fallacieuses promesses.

Où voulez-vous que des vœux pieux sans fondement mène la commune ? : 

Forcément vers un monstrueux désastre ?
La situation est grave pour la survie du pays car les élus n'ont manifestement aucun projet d'ensemble à proposer pour la revitalisation de la commune. Ils n'ont en outre aucune vision d'un avenir heureux pour la population de Pont-Aven aujourd'hui vieillissante de façon préoccupante et désespérément désabusée.

De surcroît ces malins crétins ne connaissent le pays que de façon immensément déformée et superficielle.

"Exactement comme la conserv'atroce de la CC'ânerie" nous fait remarquer la pertinente CHARLiO'T

A demain matin : Je vous promets des câlins.

"Des promesses, des promesses : et rien que des promesses ? Y'en a marre !"

(Signé : Mademoiselle CHARLiO'T)

---------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article

Repost 0

LE PADD ?

Publié le par chercheur d'histoires

Le panneau électrique "info-jeunes" de la commune du 04/01/17 : C'est bien, mais toutes les festivités sont ... pour ailleurs.

Le panneau électrique "info-jeunes" de la commune du 04/01/17 : C'est bien, mais toutes les festivités sont ... pour ailleurs.

LE PADD ?

C'est quoi ce truc ?

Vous avez sans doute pris connaissance de ce "copier-coller " dans les canards des coins-coins du coin du 28 mars dernier.

"Lors du dernier conseil municipal, jeudi, Solange Petit, adjointe à l'urbanisme, a présenté aux élus le Projet d'aménagement et de développement durable (Padd), qui viendra s'ajouter au Plan local d'urbanisme (Plu). L'ensemble du Plu devrait faire l'objet d'une réunion publique en juin, à laquelle toute la population sera invitée. Actuellement, des cahiers de doléances sont disponibles à la mairie pour y inscrire des remarques. Le Padd comporte trois axes : accompagner le développement du territoire, renforcer l'attractivité de la commune, et mettre en valeur les qualités du territoire. Quelques pistes d'actions y apparaissent : accueillir une population renouvelée et des jeunes entrepreneurs, offrir des logements, mais maîtriser la consommation d'espace, lutter contre l'étalement urbain, faire du centre-ville la vitrine de la commune et le moteur de l'activité touristique, apaiser les flux de circulation, mettre en valeur l'identité forte et le patrimoine exceptionnel de la commune, ou encore pérenniser l'activité agricole"

Ça vous intéresse ?  Non bien sûr, c'est du lourd ...
Hélas, bien trop lourd à supporter pour les frêles épaules des élustupides du coin qui : il faut bien le reconnaître, ont déjà bien du mal à soutenir leurs petits crânes dégarnis ... d'idée ou d'imagination.

A Pont-Aven, dès que se présente de vrais et sérieux problèmes : tout le monde botte en touche.

Les emmerdes : c'est pour les autres ...
"Pour les futurs jeunes ménages ?" se demande la CHARLiO'T

Compte tenu de l'inquiétante situation de délabrement de la commune, voilà pourtant un vrai sujet qui mériterait de larges concertations et profonds débats publics avec la population. 

Mais voilà :

Vous ne pouvez ignorer que le maire de Pont-Aven est incapable de se projeter dans l'avenir du territoire qu'il gouverne (qu'il gouverne comme un pédalo de plage ?) et de mener correctement un débat public digne de l'esprit d'une démocratie participative.

Vous savez aussi, bien entendu, que les observations et les avis des pontavénounours ne comptent plus que pour des peaux de prunelles depuis le règne de Rivet.

Si vous n'êtes pas de mon avis, dites-moi à quel moment, à quelle occasion, et pour quelles raisons d'intérêt général, les élus auraient selon vous, écouté les habitants depuis ce premier règne totalitaire ?

Après l'Empereur, l'Impératrice n'a fait qu'empirer gravement cette politique de terre brûlée.

Tout ce que déballe aujourd'hui dans les canards du coin Mme la minuscule ministre de l'urbanisme de la commune, correspond exactement à ...

A demain pour la suite. Croyez moi, cet article est loin d'être fini.

--------------------------------------------------------------------

Partager cet article

Repost 0

Merci

Publié le par chercheur d'histoires

Départ le 10 mai à 16h30

Départ le 10 mai à 16h30

Merci 

Merci à tous ceux qui depuis hier, me font observer que je viens une 73e fois, de rajeunir d'une année.

C'est gentil, mais ça m'inquiète.
Ça m'inquiète car si ça continue comme cela, je ne devrai pas tarder : oh! gast-à-gast, ...

de ?...

 "retomber en enfance" 

------------------------------------------------------------------

Communication du chef de gare :

La projection d'un film sur la mémoire de l'ancienne gare que j'avais programmée le mois dernier avait dû être interrompue en raison de la trop grande affluence du public incompatible avec les règles de sécurité du lieu, et de quelques problèmes techniques résolus depuis.

En accord avec les responsables de la MAPA, une nouvelle projection réservée au public aura lieu le mercredi 10 mai à 16h30 au même endroit.

(Pour les résidents nous avons convenu d'une autre date)

Notre idée d'origine étant de favoriser les rencontres entre les résidents et la population de Pont-Aven, nous cherchons une solution au problème.

Plusieurs projections de photos liées à l'expo concernant la mémoire collective des anciens habitants du quartier de la gare seront proposées en ce lieu durant cette année.

D'autre part, l'expo est prête. J'attends le feu vert de la municipalité pour la mettre en place dans la bibliothéquette

Gérard

-----------------------------------------------------------------------

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

Nous les Idiots du village pontavénins (fin)

Publié le par chercheur d'histoires

Aux urnes citoyens : c'est pas fini !

Aux urnes citoyens : c'est pas fini !

Nous les Idiots du village pontavénins (fin)

Et toi J.M. ?

Soyez attentifs : la CHARLiO'T va répondre à la place de M le Maire qui a bien d'autres choses à faire (lui aussi) vous pensez bien.

...............................................................................................................

Pour moi, la route des peintres fut différente :

Je n'ai pas exactement fréquenté l'Ecole de Pont-Aven, mais plutôt l'école d'apprentissage des maires.

Vous comprenez : je  ne voulais surtout pas être aussi stupide que mes prédécesseurs.

Des personnages peu fréquentables qui n'avaient : sans aucun doute, fréquenté que de grandes écoles d'apprentissage des clowns.

Je le regrette car lorsque j'ai été élu maire du peuple pontavénois - par inadvertance ? - j'ai dû prendre un arrêté m'interdisant d'utiliser le tombereau à chevaux qui me permettait - avec modération - de faire la rituelle tournée des débits de boissons.

Aujourd'hui je suis sevré ... à en devenir aussi dingo que mes prédécesseurs.

Pauvre "J.M. le multiservice en jardinage" rajoute : en son nom cette fois, la CHARLiO'T

"Toi qui rêves de jeunes pousses sur ta commune ...
... en oubliant qu'il leur faudrait de l'engrais et non pas de la peinture pour se développer,

pourquoi passes-tu ton précieux temps dans le jardinet Filiger ... ou dans l'estaminet voisin ? 

----------------------------------------------------------------- 

Partager cet article

Repost 0

Nous les Idiots du village pontavénin

Publié le par chercheur d'histoires

Qui a dit que "Gauguin la ferraille" n'a laissé aucune trace de son passage à Pont-Aven ?

Qui a dit que "Gauguin la ferraille" n'a laissé aucune trace de son passage à Pont-Aven ?

Nous les Idiots du village pontavénins

Dans quinze jours, nous aurons le choix entre ? ...

...  l'Urne Républicaine et : l'urne funéraire.

Vu les résultats de ce week-end de tous les dangers : laissons se morfondre (ou se masturber le cervelet embryonnaire) les kamikazes  ...

... et essayons de parler d'autres choses que de la popolitique nationale pour revenir à des sujets ... ... justes "bien de chez nous "

Nous les idiots du village pontavénins :  dès la naissance, nous avons commencé à confondre la tétine et le goulot de la bouteille du paternel.

Quelques mois plus tard : nous les attardés, nous avons été baptisés dans l'église Saint Joseph en nous laissant innocemment tremper la tête dans une demi barrique pleine de vin de messe, servant de fonts baptist-maux.

C'est d'ailleurs sans doute à cette occasion kon m'a donné cet honorable nom d'idiot du village qui depuis, me poursuit plus vite que l'ombre de mon cerveau.

Rien à craindre pour moi, j'appartiens à une race qui n'est pas en danger d'extinction.

Mais moi au moins, j'essaye de me soigner 

Et toi J. M. ?

 

A suivre demain

 

----------------------------------------------------------------- 

 

Partager cet article

Repost 0

La photo de circonstance

Publié le par chercheur d'histoires

Allo quoi ? ? ?

Allo quoi ? ? ?

La photo de circonstance

Allo, je me présente à la présidentielle. 

Pour une habitante de la célèbre Cité des anciens Peintres de talent, l'idée n'était pas si idiote que ça ...

... à condition de se présenter à l'élection de la Reine des Fleurs d'Ajonc,

et subsidiairement : de rajeunir d'au moins  30 ans !

Sinon : pour une femme, porter le veston de tonton pour aller faire un tour en campagne, ce n'est pas évident.

Même en portant comme cela se pratique aujourd'hui chez la blondasse, le caleçon de tonton pour faire plus viril.

..........................

Cela dit, et pour revenir au sujet de la semaine qui se termine, je sais que certains curieux souhaiteraient connaître la matière dont est confectionné le paletot que je fais porter presque tous les jours à notre brave maire "bien de chez nous"

Vous ignorez peut-être qu'à l'époque où J.M. portait des culottes courtes : pour Pécho une pontavénus beauté, il fallait :

- Ou posséder un gros char-à-bancs,

- Ou porter une veste de ouf

D'ailleurs si vous ne me croyez pas, demandez à notre presque ex-Président de la Républiquéquette Française ce qu'il en pense ...

... lui qui ne circule qu'en scooter ! ...

.... ou bien : mais une seule fois lors de son mandat ...  en train seconde classe très Classe.

------------------------------------------------------------

 

 

La photo de circonstance

Partager cet article

Repost 0

Assistant parlementaire ? pourquoi se taire

Publié le par chercheur d'histoires

Un site naturel et préservé ? Ou plutôt une rivière ... copie conforme des ruines de Rustéfan

Un site naturel et préservé ? Ou plutôt une rivière ... copie conforme des ruines de Rustéfan

Assistant parlementaire : pourquoi se taire ?

Depuis que j'ai eu la  saine curiosité de mettre mon grain de sel dans le dossier du permis de construire du musée des restachouchoux de l'art, je me demande qui a bien pu obtenir un pouvoir royal suffisant pour imposer à tous les responsables des administrations de la République de fermer leurs gueules sur les "gravissimes" méfaits et inimaginables minables irrégularités que j'avais décelés dans le dossier, puis dans l'instruction de ce dossier.

Des méfaits puants d'une gravité très exceptionnelle dans un monde pontavéniais où pourtant les petits arrangements entre amis sont monnaie courante.

(courante sous les tables ???) 
Tous ces irréprochables personnages prenaient le risque de la révocation.

Les élus risquant de leur côté la correctionnelle, et les dirigeants des sociétés mêlés à la combine (architectes urbanistes, Président de la SAFI ...) une lourde condamnation au pénal.

Tous se considérant intouchables et ils n'avaient : mille fois hélas, pas tort.

N'y aurait-il pas de l'assistant parlementaire, ou quelque chose de cette race, à l'origine de la magouille ?

Mon petit doigt me dit que vraisemblablement : si.

Ça répond très logiquement à toutes les questions que pose ce fabuleux scandale immobilier.

En cette période d'érections publiques, nous vivons dans l'air du temps des déballages parlementaires.

Pourquoi donc se taire ?

Ceux qui n'ont pas la cervelle trop momifiée devraient comprendre pour qui je  crayonne aujourd'hui le patron d'un veston. Cherchez celui (ou celle ?) qui profite le plus du crime et vous découvrirez le pot aux roses !

"Les roses du jardin Filiger ?"  se demande la CHARLiO'T

Conclusions de cet article à "fleur de peau" :

Un article qui devrait me mener devant la justice pour diffamation. 

(Pour diffamation mensongère ?)

Cela dit : si tout le monde s'en fout de la décadence de nos institutions, que puis-je faire de plus ?

"Continuer à remuer cette merde jusqu'à la fin de ma vie" me répondrais-je sans hésiter.

C'est du boulot assuré pour moi jusqu'à la Saint Glin-glin. 

Ne serait-ce pas une bonne méthode pour lutter contre le chômage des séniors

... et de mettre au chômages tous les saigneurs Seigneurs de la République ?

--------------------------------------------------------------  

 

 

     

 

Partager cet article

Repost 0

Perturbations sur mon réseau téléphonique

Publié le par chercheur d'histoires

Perturbations sur mon réseau téléphonique

Le réseau téléphonique de mon secteur étant perturbé, il y a des risques que mon accès internet soit interrompu durant les jours à venir.
Gérard BERTHELOM

Partager cet article

Repost 0

1 2 3 4 > >>