Bougeons pour notre commune ! (page 2)

Publié le par chercheur d'histoires

Bougeons pour notre commune ! (page 2)

Dans ce contexte de cons, quels sont les motivations profondes qui ont mené à la création de cette association ?

--- Suite --------------------------------------------------

- Des relents d'une défaite politique mal digérée ?

- Des cocus qui veulent en découdre avec les vainqueurs ?

Sous le règne de Rivet, un groupe de cette espèce avait déjà tenté de déstabiliser la municipalité en place, mais sans succès. Ce fut une révolte issue de l'ensemble de la population qui permis de déstabiliser ce despote lorsqu'il voulu saccager la Grand'Place : "historiquement et culturellement intouchable" de la ville.  

La commune se retrouve aujourd'hui face à d'innombrables défis pour assurer ne serait-ce que sa survie. 

Dans cet environnement tragique pour les habitants (autres que les quelques nantis du coin) quels sont les objectifs annoncés par les initiateurs du projet ?

" Elle a pour objet de poursuivre la démarche de la liste qu'ils présentaient lors des dernières élections. Elle entend promouvoir les projets de cette dernière et faire des propositions constructives  pour Pont-Aven et Nizon ... Ils pensent mettre en place un certain nombre d'événements, culturels, musicaux, festifs pour que les habitants de la commune puissent se retrouver en toute convivabilité et échanger sur leur vie quotidienne" 

Les membres du bureau de cette association me donne l'impression de ne pas savoir que la campagne des municipales est terminée.

Mais Gast-à-gest Gaston Lagaffe ! le temps des formulations d'intentions aussi vaseuses que le port de Pont-Aven est doré'navant fini pour les six années à venir mais les retraites dorées du coin ne veulent rien savoir. Ils veulent continuer  à bouger à gesticuler.

Ils entendent promouvoir les projets de leur programme électoral,  hélas pour eux, rejetés par les 3/4 de la population.

Je ne vais pas revenir sur les critiques que j'ai déjà portées sur ce programme molasson et sans réel lien avec les défis du moment, mais il est tout de même nécessaire de rappeler aux membres de cette gauchère association à caractère politique, que la priorité absolue d'intérêt public pour la survie de la commune est L'EMPLOI.

Cela ne semble pas être dans la panoplie des préoccupations de ces jemenfoutistes. 

Il faut reconnaître qu'ils ne sont pas les seuls car aujourd'hui, dans la Grande et Célèbre Cité des anciens Peintres de talent, plus personne ne peut prétendre posséder la martingale pour attirer (comme des touristes), des EMPOYEURS courageux qui oseraient se fixer dans cette commune en putréfaction.

La seconde priorité étant : bien entendu, la MORALISATION de l'action publique locale. (voir samedi dernier sur ce blog) 

-----------------------------------------------------------------------------------------------   

 
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article