Une réunion du conseil municipal qui en dit gros (IX)

Publié le par chercheur d'histoires

Une réunion du conseil municipal qui en dit gros (IX) 

- II -   La requalifier la Zone d'Aménagement Futur de la friche industrielle de SEA DEAL,

Vous savez combien je porte d'importance à ce lieu.

Je me suis exprimé sur le sujet  pour la première fois dans la presse en 1997, avant même que la fermeture du site ne soit annoncée.

J'ai développé mon sentiment sur cette friche dans la plaquette "Le testament des maudits de la secte du christ jaune" que j'ai publié en 2007.

--- Suite ---

Je me méfie de ceux qui ont l'avenir de la commune en leur pouvoir, et qui ne connaissent rien à rien de la commune :

 Pont-Aven en crève.

Cet espace classé en zone NA au PLU (zone d'Aménagement Futur) reste très prometteur en emplois valorisants. 

Les élus viennent sans réfléchir un instant, de requalifier ce site dans la réglementation du PLU, en y intégrant un projet d'aménagement :

Un projet resté secret jusqu'à ce jour, et qui avait été commandé par dame la soutane avant de quitter son siège.

Les élus ont  voté, et ce n'est qu'après qu'ils acceptent de se faire balader dans le Bois d'Amour tout proche pour réfléchir sur l'avenir du secteur ! (voir la suite demain matin)
Si j'ai bien compris les poussives explications du maire, j'en déduis que ce projet a pour but d'éliminer toute idée de créations d'activités en ce lieu.

J'ai compris que les nouveaux élus ont décidé de suivre l'ancienne mairesse en destinant ce précieux espace d'avenir pour la commune à des aménagements d'espaces verts ou bleus et des logements : mais surtout pas pour y créer des emplois.

Cette très mauvaise idée pour l'avenir du pays est passée au conseil municipal ...

... comme un suppositoire bien huilé.

Mais ce n'est pas tout !

La semaine dernière, M. le maire invitait les habitants à se rencontrer in situ, turlututu plein la vue !

Suite et fin demain matin

---------------------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article