1988 (Page n° 1)

Publié le par chercheur d'histoires

1988 (Page n° 1) 

Je vous propose aujourd'hui - et durant les jours prochains - de prendre connaissance de quelques extraits d'une publication éditée* en 1989 par Madame Sylvette Denefle, (Professeuse d'Université) à la suite de son séjour à Pont-Aven en 1988.
Cette publication présente de façon juste et pertinente la métamorphose de la ville trois ans après le 1er agrandissement du musée.

Une ville qui s'épanouissait soudainement dans la grande illusion de son illustre passé.

Une époque factice et sans lendemain, mais durant laquelle chacun s'amusait insouciamment dans le coin. 

* Je ne sais où

---  ​Extrait n° 1 ----------------------------------------------------------------------

 

De la cité des moulins à la cité des peintres

Tous ceux qui connaissent Pont-Aven depuis assez longtemps sont frappés par le changement considérable qui s'y est produit ces dernières années. En effet, la peinture a littéralement envahi cette petite ville touristique. Toutes les boutiques se sont transformées en galeries de peinture ou en salles d'exposition mais plus encore le moindre garage ou local inhabité est devenu également lieu d'exposition de peinture. Pont-Aven toute entière semble consacrée à la peinture et ce phénomène ne peut être comparé à ce qui se passe en d'autres lieux touristiques comme Concarneau ou Quiberon en Bretagne car il s'agit d'un phénomène récent qui se produit selon une progression foudroyante en s'appuyant sur des événements anciens que l'on réinvestit avec conviction.

Bien évidemment, cela ne va pas sans changements importants dans la ville, sans conflits de corporations mais surtout sans modifications très importantes de l'image que la ville donne à ses visiteurs.

C'est précisément ce phénomène du développement de la présentation de peinture à Pont-Aven à travers son apparition, sa mise en place, les réactions qu'il provoque et les mutations qu'il engendre dans l'image de la cité, c'est-à-dire dans son identité même, que j'aborderai ici.

A suivre ...

--------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article