1988 (page n° 4)

Publié le par chercheur d'histoires

1988 (page n° 4)

1988 (page n° 4)

... extrait n° 4 .......................................................................................

Dans le début des années 50, avec le soutien du maire Henri Sinquin, va s'amorcer vraiment la prise en compte de la peinture par Pont-Aven. On organisera alors les premières expositions des oeuvres de peintres de l'École de Pont-Aven. Puis Roger Lucien Dufour, un peintre bordelais de la place du Tertre, obtient l'aménagement de salles municipales pour exposer des peintres de l'École de Paris et créer le Grand Prix de Peinture de Pont-Aven qui sera décerné par la Société du Grand Prix de Peinture de Pont-Aven qui réunit les notables de la ville. Ces expositions qui durent pendant les deux mois d'été seront reconduites et orientées vers les oeuvres de l'École de Pont-Aven mais le Grand Prix disparaîtra assez rapidement.

Dans les années 60, les salles de la mairie seront régulièrement louées à des peintres qui se succèdent tous les 15 jours et qui exposent leurs œuvres pour la vente. Il n'y a, dans ces années-là, toujours pas d'autres lieux réservés à la peinture. Mais le rôle des salles municipales n'est cependant pas sans importance pour la suite car les peintres qui réussissent bien dans la vente de leurs œuvres dans ces présentations vont rechercher dès le début des années 70 des locaux indépendants pour exposer leur travail. Et il est assez remarquable de voir que, parmi Les peintres qui ont des lieux d'exposition propres aujourd'hui à Pont-Aven, les plus anciennement installés sont des peintres qui ont exposé d'abord dans Les salles de la mairie.

Dans les années 70, va donc se produire la première amorce des expositions de peinture avec l'établissement de deux galeries de peinture et l'installation de quelques peintres dans des lieux d'exposition pendant l'été et bien sûr la poursuite des expositions dans les salles de la mairie et celle d'expositions organisées par la Société de Peinture qui, après avoir quelques avatars, s'est reconstituée en 1971, à la mairie qui se transforme pour les deux mois d'été en "musée" provisoire.

A suivre demain ...

------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article