A VENDRE

Publié le par chercheur d'histoires

Le 300 ième panneau

Le 300 ième panneau

A VENDRE

Le 300 ième panneau "A VENDRE" vient d'être peint sur un mur proche du musée de la belle peinture.

Il ne reste plus qu'à attendre que cette œuvre sèche pour l'encadrer comme il se doit dès qu'une surface plane est entachée ... de pédantisme ... à Pont-Aven. 

Cela dit : cette nouvelle vente (meublée d'art) est une opportunité pour J.M. qui ne manquera pas de faire jouer le droit de préemption communal.
En effet, l'emplacement du dernier pressoir du centre historique de l'ancienne sobre ville  est idéalement placé pour construire des toilettes publiques dignes de ce nom.

Des toilettes à l'emplacement un pressoir pour gens pressés :

Ça chie : non ?

Ç'est chiées aussi les façades des immeubles entourant la Juliasse Place qui viennent d'être amoureusement toilettées (à la chaux éteinte pour être plus blanche que blanche comme autrefois ?) comme des chefs d'œuvre, pour recevoir dignement les toutous empressés de partir dès qu'ils ont visité le beau Palais consacré aux tableaux de Gauguin : 

Œuvres qui : elles aussi, se sont empressées de déguerpir comme des "la" peints, 

... avant même qu'elles pussent être  encadrées punaisées comme de sales insectes, aux murs  enduits à la chaux (comme des façades) des anciens et authentiques musées de la Peinture qui entouraient la Grande petite Place de la bourgade.

Un peu de vraies histoires à la chaux vive, ça fait du bien aux oreilles bouchées comme des bouteilles de cidre : non ?

-----------------------------------------------------------------  
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article