Au mois de mai faites ce qui vous "plaie"

Publié le par chercheur d'histoires

Un coq en tôle : froissé lui aussi ?

Un coq en tôle : froissé lui aussi ?

Au mois de mai, faites ce qui vous "plaie"

"Bretagne : des lieux qui font couler du béton ... et de l'encre"

J'ai découpé ce truc dans la page régionale du Télégramme du 18 mai dernier.

Suite : 

"En Bretagne, les aménagements des centres-villes sont souvent loupés" ? ? ?

L'auteur de l'article prend ses exemples à Brest, Morlaix, Guingamp et Lorient.

.......................................................................................................................................................................
Ouf ! : Une fois de plus, Pont-Aven et ses élus échappent au couperet.

Ils sont sauvés d'un séjour en tôle par le dicton miracle du pays : 

"Touches pas à mon po't de peinture ! " ...
... ni aux carrosseries des voitures qui stationnent imprudemment sur la Place Julia de la tôle froissée !

Le vigilant coq de l'église, froissé comme une aile de voiture ayant visité le centre historique de la Cité la plus dégauguinante au monde, se demande s'il reste encore quelque chose qui ne soit pas trop baise-couillons dans cet espace culturissime.

Et moi de lui répondre comme un opportuniste effronté :

J.M. et sa clique sont aussi froissés, mais que par mes insolents propos. 

Conclusions du jour :

Pont-Aven, un lieu qui fait couler du béton, de l'encre ... et de la tôle froissée 

---------------------------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article