En soins palliatifs

Publié le par chercheur d'histoires

Un tas de branches mortes pour Noël 2016 ?

Un tas de branches mortes pour Noël 2016 ?

En soins paliatifs

Tout n'est pas si critiquable que cela à Pont-Aven.

La preuve :

La municipalité vient de créer au cœur du trou de peinturlure une structure de soins paliatifs.

Les premiers essais sont concluants

En effet, notre nouveau bébé au beau nom : d'Arbre de la Liberté, repose serein comme l'oiseau sur sa branche, dans ce havre de paix ...

... en attendant : comme son prédécesseur, d'être euthanasié à la serin(gue) ou à la tronçonneuse.

C'est pas grave, positivons : c'est un mal pour un bien.
Un bien pour les commerçants de la Place qui pourront se servir gratuitement en branches mortes dans ce tas de branchages desséchés, sans se couper un bras, lors des prochaines fêtes de fin d'année.

D'ici là, la CHARLiO'T propose à tous les pontavénizoneux qui auraient les boules, de venir les accrocher aux branches de ce symbole républicain à la pontavéniaise, afin que dès cet été, nous puissions tous commencer à fêter Noël sur notre Place communale : "bien de chez tous les contribuables du coin ? ? ? "

... En espérant que J.M. ne nous enguirlande pas trop d'avoir marché sur les plates-bandes des commerçants de la Place ! 

----------------------------------------------------------------

 

 

 
 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article