Finir en nain de jardin sur le port.

Publié le par chercheur d'histoires

Un nain de jardin sur le port ? ? ?

Un nain de jardin sur le port ? ? ?

Finir en nain de jardin sur le port

Et pourquoi pas en queue boudin dans le jardin Filigerdin ?

C'est le sort donné finalement à la Tête de nœud marin du plus célèbre au monde, pédophile de Pont-Aven. (voir la photo du jour le plus long de l'année)

Cela dit : les bruits de sabots et des roues des voitures cabossées sur les granites de la Place, n'ont pas étouffés les ragots qui y circulent.
Ecoutez ça : ce serait paraît-il (je n'invente rien), la Conserv'atroce en chef de la CC'ânerie du coin qui n'aurait pas supporté que cette tête de l'Art vienne se recoller au sommet de la fontaine de la Place, faisant ainsi de l'ombre à son exposition de roublardises de l'année 2016.

Depuis le temps que je vous dis que cette Place n'appartient plus aux habitants de la commune, même si ce sont eux qui ont payé la très lourde note des frais de sa destruction : me croyez-vous enfin ?

..................................................................................................................

Restons optimistes comme tous les fumeurs du coin : 

Au moins, tous les adeptes de la pédophilie pourront discrètement déposer des cierges au pied de cette tête, sans se faire remarquer par les chercheurs d'histoires qui rodent dans le secteur.
Et puis, pourquoi ne pas placer un tronc à ses côtés, afin de récolter auprès des toutous de passage, des pièces jaunes pour entreprendre les travaux de consolidation des ruines de Rustéphan.
La ferveur des gens envers ce phénoménal apôtre du malheur de Pont-Aven, devrait sans nul doute faire l'affaire de ce sublime morceau d'architecture. ...

... que par inadvertance, Gauguin a oublié de peindre ! 

------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article