L'un au-dessus de l'autre

Publié le par chercheur d'histoires

Heureusement ?

Heureusement ?

L'un au-dessus de l'autre ...

cela fait un bon article pour moi.

J'ai épluché dans les pages du Télégramme du 28 mai, deux articles présentés l'un sur l'autre, "comme deux sans chemise dans le Bois d'Amour de l'Art" me dit la CHARLiO'T : mais ça, je ne vous le répéterai pas.

- Au-dessus nous sommes à l'article de la mort.

"Les Amis du Musée : 105 nouveaux adhérents"

Soit près de 600 vieux dentiers adhérants comme du post-it aux grilles anti-mouches du nouveau musée de la CC'ânerie.

Attention tout de même, même si ces prothèses ne peuvent plus mâcher de chewing gum, ils peuvent parfois toujours mordre.

Croyez-moi :  malgré leurs airs de rien, Ces mordus d'art ne sont pas des anges.

- Au-dessous du premier, nous nous retrouvons en maternité.

"A l'initiative du relais des assistantes maternelles, le musée s'ouvre aux tout-petits"

Nous le savons déjà : cette ânerie sans pareil au monde dure depuis 4 ans.

Rien de neuf non plus à attendre du côté du dessous.

Conclusions :

Ces étudiants n'ont qu'à patienter jusqu'au moment où ils n'auront plus de dent ...

pour rejoindre les autres fans...nés du musée.

------------------------------------------------------------------------

La photo du jour :

Serait-ce le minuscule et ridicule Jardin Filiger du musée dont on parle tant depuis quelque temps ?

Non : c'est l'un des Jardins Filivert naturels du centre du bourg-d'en-bas de la commune.
Au moins celui-ci : et contrairement à celui de la CC'ânerie qui nous a coûté si cher ...

... non seulement il a la gueule de l'emploi municipal, mais il ne nous coûte pas un sous !

---------------------------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article