Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

1er état des lieux, à peine huit jours après l'inauguration : "tu t'y frotti ?"

1er état des lieux, à peine huit jours après l'inauguration : "tu t'y frotti ?"

Très rock'n'roll le granit chinois de la Place (suite)

" TU T'Y FROTTI ? "

Oh lala ! : Monsieur le Maire n'est pas content :

"Bande d'andouilles, je vous avais proposé de danser en "voiture en voilà " sur la terrasse de la Place, mais pas : bande de voyous ...

... de casser les croûtes du musée

...  de casser la gueule des plots de protection des arbres ! ...

... et encore moins bande d'abrutis, ...

... de défoncer comme comme des cons vos bagnoles !!!"

Ne recommencez plus ou je vous défonce le pare brise avec des amendes de noyaux de pruneaux d'agent communal.

..............................................................................

C'est (presque) tout pour aujourd'hui.

Je vous attends ici demain sans faute pour la fin de cet article

-----------------------------------------------------------------

Hier matin, j'ai reçu cet alarmant message de M. T. (Une habitante du bourg d'en bas de la commune) 

Bonjour, c'est Marylène.

Je suis tombée la semaine dernière sur le Place Julia :

-  Fracture de la rotule (broche),

- Bras casse,

- Et :  entorse de la  jambe gauche.

--------------------------------------------

Ça craint de cheval sauvage cette Place : vous ne trouvez toujours pas ?

- Combien d'innocentes victimes "anonymes" comme Marylène, faudra-t-il compter avant que le Préfet du Finistère ordonne la fermeture administrative du musée de la CC'ânerie tant que la dangerosité de la Place ne sera pas solutionnée ?

- Les irresponsables vrais responsables de l'accident de Marylène (et des dizaines d'autres depuis 6 mois) seront-ils mis en examen ?

-  Combien de bouts de chair et d'os les pompiers devront-ils ramasser sans sourciller, combien de morts faudra-t-il enterrer, avant que la Justice ne poursuivre leurs assassins ?

---------------------------------------------------------------

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article