Où sont passés les Critiques d'Art

Publié le par chercheur d'histoires

Souvenez-vous

Souvenez-vous

Où sont passés les Critiques d'Art

La question se pose aujourd'hui de façon aiguë à Pont-Aven.

En effet, depuis une vingtaine d'années, 

dans cette Cité des anciens Peintres de talent, 

dans ce Pays où s'était développée au XXe siècle l'esprit de la nécessaire critique artistique,

- Le sens profond du discernement​​ en matière picturale​​​​ n'est plus qu'un lointain souvenir,

- L'analyse critique est déclarée non grata,

- La rigueur nécessaire en matières d'Histoire de l'Art a volé en éclats,

- L'échelle des valeurs artistiques n'est plus qu'un escabeau ayant perdu pied dans la mauvaise peinture, 

la confusion des genres règne en Maître absolu dans ce trou de peinturlure.

Ce phénomène s'étant amplifié avec la prise de la Bastille pontavénaise  par une orgueilleuse consers'atroce.

L'ignominie permanente qui éclabousse sur l'image du pays n'a d'égal que la démesure de son musée.

.........................................................................................................................................................

Au Pays des Moulins surannés :

Les p'tits-maîtres de la critique médiatique confondent amateurisme et œuvre artistique.

C'est le cas par exemple en ce qui concerne lesdits  Artistes Peintres du Hangar't.

Pas loin de nous,  ce sont les nouveaux maîtres officiels de la mauvaise critique artistique qui confondent le professionnalisme d'un praticien, avec des prétendues qualités artistiques.
Je pense en cela à Michel THERSIQUEL. 

THERSI : Un grand photographe professionnel, certes, mais de lui accorder - à titre posthume - des prétentions hautement artistiques, il y a un pas que je ne franchirai pas. 

(Ici au moins il est possible de s'exprimer sans détour)

Cela dit, pour étayer mes propos, je prendrai appui sur le texte publié dans le journal "Le Monde" du 24-08-1994 titré :

"Les palettes de Pont-Aven" 

Souvenez-vous : en été 1994, le musée communal de Pont-Aven "bien de chez nous" présentait une exposition intitulée

"Le Cercle de Gauguin en Bretagne"

Un évènement que tous les authentiques amateurs d'art fréquentant à l'époque Pont-Aven avaient apprécié à sa juste valeur.

Ce ne fut pas tout à fait le cas de l'auteur de cet article  publié dans Le Monde

A suivre demain matin

--------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article
A
toujours un plaisir de flâner sur vos pages. au plaisir de revenir. N"hésitez pas à visiter mon blog. lien sur pseudo. à bientôt
Répondre