La'BIM qui abîme l'abîme de la mémoire de Pont-Aven (page 10)

Publié le par chercheur d'histoires

Ecoutons la leçon de choses à dire et à entendre de l'académicien François COPPEE (suite demain)

Ecoutons la leçon de choses à dire et à entendre de l'académicien François COPPEE (suite demain)

La'BIM qui abîme l'abîme de la mémoire de Pont-Aven (page 10)

Serait-ce le cas ?

- - -  Suite  - -  -

Pour y répondre, j'ai un argument de taille à présenter :

A Pont-Aven, si vous n'êtes pas profondément attaché à ce pays, profondément imprégné par l'esprit séculaires des lieux, imbibé par le tempérament gagnant de ses anciens habitants, convaincu par la richesse de ses exceptionnelles valeurs patrimoniales et culturelles, par les grands moments de son Histoire non déformés ni tronqués par de trompeuses coupes en règle, nul ne peut prétendre sans se fourvoyer dans le mensonge, pouvoir sauver ce pays du naufrage.

Depuis 1985, tous ceux qui se sont donnés dans de minables combines de ce type, n'ont fait que participer à la décadence de cette ancienne Cité de renommée internationale.

Pour être crédible, encore faudrait-il posséder de fortes connaissances sur les forces et les grandes faiblesses particulières de la commune. Etre capable de voir la réalité de la sinistrose actuelle en face.

Nul ne peut honnêtement prétendre pouvoir assurer un avenir heureux à l'ensemble de la population de demain, sans compétences adaptées aux vrais problèmes actuels de cette petite bourgade, sans la moindre vision concrète d'un futur enviable du pays, et sans avoir sous le coude un projet global d'avenir fondé sur les vrais besoins et attentes d'une population aujourd'hui en grande souffrance.

Sans appréhender les raisons précises de son préoccupant affaiblissement général.  

Et surtout et avant tout, sans des réponses palpables au problème n° 1 de la commune :

La création d'emplois valorisants qui font tant défaut depuis un demi-siècle. 

Il y en a raz le bol des stériles et vaporeuses incantations.

Suite et fin demain matin.

-------------------------------------------------------------------

Ce blog vient de dépasser ses 165 000 visiteurs

Qui l'eût cru ? ... lorsque l'on connaît sur le bout des doigts, ce pays aux habitants réputés aussi amorphes que leurs maires !

-------------------------------------------------------------------   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article