La'BIM qui abîme l'abîme de la mémoire de Pont-Aven (page 8)

Publié le par chercheur d'histoires

La tribune de Jean Claude Lebresne (La seconde tribune demain matin)

La tribune de Jean Claude Lebresne (La seconde tribune demain matin)

La'BIM qui abîme l'abîme de la mémoire de Pont-Aven (page 8)

Page 10 du "BIM BIM BIM qui fait BOM  BOM BOM quand on le feuillette"

"Les tribunes des deux groupes d'oppositions municipales"

Prenons les choses par le bon bout de la lorgnette :

Ne serait-il pas remarque que : depuis le règne de la famille Rivet dans cette remarquable Cité, les successifs maires et élus de la majorité ne savent plus s'exprimer que pour uniquement flatter leurs actions.

Que pour se faire des éloges, des compliments, ou que pour raconter des balivernes enrobés de pommade adoucissante.

Pas la moindre trace d'ombre au tableau municipal. Tout va bien dans le meilleur des mondes madame la marquise !

Et pourtant, pour les 99% de la population victime de la politique locale menée depuis tout ce temps : Rien ne va plus, tout s'écroule autour du petit peuple. La commune n'étant plus que le champs de ruines de son illustre passé.

Et pourtant (bis), si l'on écoute ces manants :  Tout va bien, tout est exquis,

Que de la délicatesse, du charme, de la douceur, du bonheur et de la joie de vivre dans la Cité des Moulins  la Cité des entourlou'pettes ... dans la farine.

................................................................................................................................................................................

Attention aux yeux dans la soupe : L'oral du maire à ses déplumées ouailles qui s'est déroulé dans le dérouleur de bla-bla-bla du Splendide Salon d'Honneur de la Tour d'Ivoirien de la CC'ânerie, va être pour moi l'occasion de revenir ici une seconde fois sur les vœux proto'scolaires municipaux 2018.

En effet : après son examen de passage écrit dans le BIM, J.M. vient donc de passer son oral.

Sera-t-il enfin admis en classe préparatoire pour devenir plus tard un vrai maire ? :  Suspense !

Pour l'instant, il faut reconnaître que Jean-Claude : nommé d'office admissible en Classe Supérieure, n'a rien à craindre.

................................................................................................................................................................................

Suivre la suite de cette page 10 dès demain matin

---------------------------------------------------------------------

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article