Le marché du mardi 02 janvier 2018

Publié le par chercheur d'histoires

?

?

Le marché du mardi  02 janvier 2018

Finis les "bisous//bisous" sur les deux joues à la Judas du 1er de l'an.

Les choses sérieuses reprennent le dessus.

................................................................................................................................................................................................................................. 

Vous ne le voyez pas ici, mais à un poil (de carotte) près, le marchand de légumes qui poireautait sur la photo publiée hier, aurait également pu figurer sur celle d'aujourd'hui.

Par inadvertance, et un peu de malice dans les poils du nez, je l'ai volontairement escamoté.
En effet : il était là sur notre Grand'Place ... en chair et en os.

En chair et en os sans Boucher Charcutier à côté de lui ??? 

Il a pris des risques le bougre !

"S'il n'en reste qu'un en 2018, ce sera moi" s'est-il sûrement dit en silence.

.................................................................................................................................................

Ainsi, les pauvres derniers pontavénounours du bourg devront durant toute la première semaine de l'année 2018, se contenter d'une soupe aux légumes sans le moindre morceau de gras dans le potage ...
... C'est-à-dire  se contenter du régime de vigueur après des réveillons bien arrosés :

N'est pas J.M. la sobriété ?

--------------------------------

Conclusion :

C'est pas grave : 

"Ah ! Ça ira, ça ira, ça ira, ..."

... ont pris pour habitude de ronchonner les purs soumis au pain sec patrimonial et culturel du coin.

Ces préoccupantes remarques ne sont même plus de simples signes précurseurs d'une évolution du pays vers un lointain néant, mais la preuve incontestable que la Cité des anciens Moulins survit dans un état de désagrégation déjà bien avancée.

Une désintégration dans laquelle : hélas, les habitants se complaisent lamentablement pour tout dire.

Un Marché à ce point déserté : Ce n'était du jamais vu depuis la nuit des temps.

--------------------------------

 Après cet intermède sans remède, la suite de l'article de la semaine se poursuivra demain.

--------------------------------------------------------------------

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article