Les horreurs-dateurs arrivent (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Ici, le même jour et à la même heure, "poireaute" le marchand de légumes : les mains dans les poches !

Ici, le même jour et à la même heure, "poireaute" le marchand de légumes : les mains dans les poches !

Les horreurs-dateurs arrivent (II)

Mais il y a pire que ce pire que tout.

Je veux parler des effets délétères liés à la faiblesse intellectuelle des élu'stupides.

Ces énergumènes auxquels les pontavénounours ont octroyé - sans réfléchir une seconde ! - de puissants pouvoirs républicains lors des élections municipales.

C'est la démocratie qui le veut évidemment, mais tout de même : 

 "L'art de la continuité dans la stupidité des élections  pontavéniaises" comme le dit la CHARLiO'T :

Ça devrait pouvoir se soigner : non ?

------------------------------------------

Cela dit : Entrons dans le vif du sujet de la dernière "clairsemée" réunion "expéditive" du conseil municipal de l'année 2017. 

Un moment d'anthologie comme seuls les élustucrus du cru du coin savent mener depuis 1985.

Sachez-le : Pont-Aven n'est plus dotée d'une mairie provisoire, mais d'une Cour des Miracles

Ces croque-mitaines ont décidé d'installer des "horreurs dateurs" sur le parking du cimetière

au motif "d'améliorer le stationnement au centre ville"

..........................................................................................................................................................................................................................................

Pour améliorer le stationnement dans le centre-ville de Pont-Aven (Finistère), une grosse refonte est en projet pour l’été prochain. Il devient, entre autres, payant au parking du Bel-Air, avec une zone bleue sur le port.

..........................................................................................................................................................................................................................................

Les bras de ma vieille bagnole "m'en tombent" sur les tombes du cimetière du Bel Air.

Et sur le port : salut les dégâts des facéties du Sapeur Camember !

 

A suivre demain

 

-------------------------------------------------------------------------------  

 

 

   

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article