Les rumeurs d'une Cité qui se meurt (V)

Publié le par chercheur d'histoires

Un Moulin Neuf en projet sur le site du Bois d'Amour peinturluré  par Sérusier en 1888  ?

Un Moulin Neuf en projet sur le site du Bois d'Amour peinturluré par Sérusier en 1888 ?

Les rumeurs d'une Cité qui se meurt (V)

-N'oublions pas par ailleurs, que : ail ail ail !, le mirobolant projet d'aménagement du site pondu en 2014-2015 par monsieur le maire est intégré au futur PLU de la commune. Un PLU d'une tonne d'incantations et d'élucubrations indigestes en passe d'être définitivement approuvé et contre signé officiellement par monsieur le Préfet.

.........................................................................................................................................................................................................................

"Merde, merde, merde" s'exclame le bonnet phrygien de la frigide CHARLiO'T.

En manifestant tant de passion Républicaine, notre plus chère simplette

Pontavénus-Beauté  ne se préparerait-elle pas à se présenter aux prochaines érections municipales,

... avec, comme les autres candidats, ses 22 nains de jardin ?

.........................................................................................................................................................................................................................

- N'oubliez pas, SVP , qu'en raison de la folie  des grandeurs qui règne en maîtresse absolue dans la cité des anciens peintres de talent, l'ouverture d'un illégal et gigantesque musée; totalement démesuré au regard des très faibles possibilités d'accueil de notre minuscule village, à définitivement rendu  centre historique invivable, ingérable, incontrôlable, factice, artificiel, mais tellement Beau pour les bobos et les nains de jardins filigérés passant par là !  

Si j'avais le droit de m'exprimer librement je dirais que la création d'un second établissement : prétendu Culturel aussi gigantesque que le premier, et construit à deux pas de ce centre, achèverait l'œuvre de destructions  massives en cours.
Sauf,  bien entendu, si parallèlement : et entre autres bien sûr, un projet de création d'une voie de contournement du centre de Pont-Aven voyait parallèlement le jour.

Entre autres, car je pense aussi à tous les autres lourds et coûteux aménagements publics qui seraient induits par un second projet pharaoniqueur dont aujourd'hui dans le bled personne n'imagine l'ampleur.

"Les vieux habitants de Pont-Aven vont-ils être obligés de faire le trottoir pour payer ces incommensurables frais induits ?" se demande la mère de l'avarice de service.  
Ce serait un comble pour une population qui a été chassée des trottoirs de son centre ville, afin de laisser libre place, non seulement aux troupeaux désœuvrés des touristes saisonniers de passage éclair, mais également aux boutiquiers qui vont avec !  

A suivre au fil de l'eau de l'Aven demain

-------------------------------

La photo du Jour :

Peut-être qu'il reconstruiront enfin un moulin neuf au Moulin Neuf ? ...
... dans style contemporain du musée de la CCânerie !

Qui sait ???

-------------------------------  

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article