Des ondes qui font des vagues à Pont-Aven (III)

Publié le par chercheur d'histoires

La petite Bigoudène de Pont-Aven

La petite Bigoudène de Pont-Aven

Des ondes qui font des vagues à Pont-Aven (III)

Ce matin, il me prend une grosse envie de vous faire pisser dans le pyjama.

"Oui mais comment t-y prendre ?" me demande la pissouse CHARLiO'T qui en connait un morceau.

Mais non la chère : Je plaisante, je n'ai aucune envie de quoi que ce soit, sauf de t'appeler sur ton zéro sex...
...pour savoir si tu voulais bien me le communiquer afin de t'inviter à participer une marche blanche contre des ondes supposées aussi mortifères que les particules fines de la Grand'Place durant l'été.

----------------------------------------

Nous allons tous mourrrrrrrrrrir  de rire !

---------------------------------------

- - -  Suite  - - -

En effet, un comité de défense  d'uriner  s'est spontanément créé contre l'implantation d'une antenne champêtre.

Pour tout dire, de la plantation agricole de la 5 G dans une zone grise nizonarde.

Les rigolos de ce comité ont même demandé au maire de les recevoir dans son cabinet :

G envie de rire !

---------------

Un peu inquiet de cette démarche peu courante chez nous, le 1er magistrat du pays des moulins a aussitôt demandé au meilleur chercheur d'idées de la Cité de l'Ecole, de trouver une solution pour l'aider à sortir de ce pétrin à grains.

Gast ah gast ! Fortiche le chercheur :

La solution idéale ne serait-elle pas la petite Bigoudène de Pont-Aven, comme ce trouveur de grandes d'idées vient de le proposer ici même, lui même, à l'instant même, à la municipalité pontavénistueuse ?
En déguisant l'antenne en Bigoudène, il est sûr que personne ne s'apercevra de la supercherie.

En effet :  Dans le trou de peinturlure et du chocolat mou, qui sait qu'une Bigoudène ça dégage des ondes à part un incertain chercheur d'histoires drôles ?

------

Pour tout dire, j'avoue que j'ai connu dans une vie antérieure quelques bonnes Bigoudéneuses bien laiteuses.

Par contre, j'ai eu beau le chercher, je n'ai jamais trouvé la moindre trace de leur Point G.

Mais quel con que j'étais. Je n'ai jamais pensé à farfouiller jusqu'en haut de leur tuyau.

Là haut où j'aurais sûrement trouvé le bonheur absolu de la 5 G.

A suivre demain

....................................................................................................

Conclusions :

Maintenant, si vous avez toujours besoin de pisser, n'allez pas vous en prendre à la Bigoudène pontavénaine.

A Pont-Aven, nous avons une remarquable Piscuiterie pour ça.

Du moins, si elle résiste aux ravages des destructions massives des patrimoines locaux engagées par la municipalité actuelle !

Pourquoi ces imbéciles destructions ? me demande la CHARLiO'T 

Sans doute parce qu'ils émettent des ondes maléfiques. Je ne vois pas pourquoi d'autre.  

------------------------------------------------------------- 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article