La Plouc'landerie de Nizon (suite)

Publié le par chercheur d'histoires

De l'embellissement urbain, dans une plouc'landerie protégée par trois Monuments Historiques ?

De l'embellissement urbain, dans une plouc'landerie protégée par trois Monuments Historiques ?

La Plouc'landerie de Nizon (suite)

- Serait-ce de la récup. économique voulue par J.M. ?

De la récup. des barres de ferraille que monsieur le maire avait fait planter sur  la nouvelle Grand'Place du Musée de la CCâ, et qu'il avait dû faire tronçonner peu après en raison de leur dangerosité pour tous ?

Je réponds à la CHARLiO'T que je n'en sais rien, mais que cependant pour moi, il serait plus utile de poser la question de la dangerosité intrinsèque des emplacements choisis pour ces implantations.
En effet : placés dans un certain ordre mini-si-pâlement convenu, ces installations ne dégageraient elles pas des ondes maléfiques ?

Une double peine pour les gens du coin déjà soumis au Calvaire de Nizon !

----------------------------------------------------- 

En tous les cas, pour moi l'infernal passéiste pour la Plouc'Landerie du coin, cela me rappelle que ce centre du bourg-d'en-haut avait été profondément réaménagé il y a une vingtaine d'années, selon les coûteuses prescriptions de grande qualité imposées par la proximité de trois monuments classés.

La commune ayant dans ces conditions bénéficié d'importantes subventions dans le cadre de la préservation nationale des sites classés.

Par la suite, la future promue Chevalière de Nizon, décida de rajouter quelques gosses couches de bitume sur la chaussée de la rue afin de "sécuriser" au mieux ce dit dangereux bourg.

Un bourg interdit depuis longtemps pour raison de sécurité aux poids Lourds, 

... sauf aux lourds et dangereux engins agricoles évidemment, mais aussi aux infernaux gigantesques Mobil-Homes, et autres ...  lourdingues du coin

C'est normal. En effet, il ne serait pas normal  que les passe-droits municipaux les plus scandaleux, soient de rigueur uniquement dans le bourg-d'en-bas de la célèbre Cité des passe-droits.

A l'époque, j'avais osé déclarer sur ce blog de merde que notre chère porteuse de soutane avait inventé le bitume ondulé.

Ces nouvelles couches ayant incontestablement eu pour effet* de grossièrement Plouc'sifier l'aspect général de cet ensemble protégé.

Ajoutez aux 6 cm d'épaisseur de la première couche de bitume, les 12 cm suivants, et vous obtiendrez l'épaisseur de la couche d'une piste d'un aérodrome international de gros porteurs ! 

* Pour effet sur uniquement les personnes sensibles à l'esthétique des environnements urbains bien évidemment.

N'en demandez pas trop tout de même. Nous sommes à Nizon !  

 

Suite et fin demain matin

 

-------------------------------------

La photo compromettante du jour :

De l'embellissement urbain nizoniais, au cœur brisé d'une Plouc'Landerie protégée par trois Monuments Historiques ? 

Mais que se passe-t-il donc dans les têtes pensantes de la secte des Architectes du Patrimoine ?

"Ils ont bu trop d'eau bénite chez Cousin ou quoi ?" se demande la CHARLiO'T

--------------------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article