A vos plus belles plumes ...

Publié le par chercheur d'histoires

A vos plus belles plumes ...
A vos plus belles plumes ...

A vos plus belles plumes ...

... L'année 2020 pontavénaine sera marquée par des hymnes aux oiseaux.

"C'est quoi ce nouveau  emplumage ? " me demande la Colombe de la Paix.

- Déjà : Nous vivrons l'envol vers des sommets lointains, de notre plus bel oiseau rare au monde.

Et après ? me demande ma première question. 

Après, ce sera comme avant : Les vautours continueront à tourner en rond au-dessus des nids de coucous du Trou du Cul'T.

- Et après ? me demande ma seconde question. 

Après, ce sera aussi comme avant : Les oiseaux de mauvaise augure nicheront toujours au dessus de nos têtes de moineaux.  

- Et après ? me demande ma troisième question.

Après, les choucas des cheminées de notre regretté Hôtel de Ville, continueront à larguer leurs cacas sur le toit de la réserve des chefs d'œuvres du musée de la CC'â.

Comme le dit la cuisinière du moulin : "On ne fait pas d'omelette, sans casser des Coqs"

- Et encore ? me demande ma quatrième question qui en réalité n'a pas de question à me poser.

Pour l'aider, je lui réponds que nous aurons encore la possibilité de contempler du Cornélius au musée, mais aussi pour la première fois ...  du Corneille.

Plus aucune autre de mes questions n'ayant des questions à me poser, je me contenterai d'abréger cet article par ces quelques vers préférés des oiseaux :

Une Corneille perchée sur une Racine, Boileau de la Fontaine Molière

--------------------------------------------------------

Les oies de l'Aven

Les pontavézois ont-ils remarqué que pour la première fois depuis qu'ils sont nés, cet été, les oies de l'Aven ne sont pas venues régler la circulation du centre du Trou du Cul't des contraventions abusives, afin d'apaiser le gigantesque merdier qui s'y développe depuis l'ouverture du musée de la CC'ânerie ?

Je suis loin d'en être sûr, car un doute m'habite l'esprit

...................................................................................................................................................

"Pourquoi ont-elles soudainement boudé la Grand'Place qui était jusqu'à présent la leur ?" se demande la CHARLiO'T

Elles ont peut-être cru monsieur le maire de Pont-Aven, lorsqu'au printemps dernier, il avait promis à ses ouailles de se consacrer à cette sacrée tâche !

Espérons au moins que l'année prochaine elles reviennent mettre un peu d'ordre dans ce trou,
du moins si entre temps, la prochaine municipalité n'aura pas eu la mauvaise idée de nommer cette fois ce cher  J.M.  :

Adjoint à la circulation sur la Place, à leur place !

Et du moins encore, si elles n'auront pas trop réveillonné sur quelques bonnes tables du coin,

.... comme c'est souvent la cas depuis quelques années !

---------------------------------------- 

  

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article