Je lance officiellement la campagne électorale municipale ( suite n°1)

Publié le par chercheur d'histoires

Extrait du "P'tit BIM" municipal de décembre 2019

Extrait du "P'tit BIM" municipal de décembre 2019

Je lance officiellement la campagne électorale municipale (Suite n°1)

Il était une fois un jeune couple : M et Mme X et Y,  ayant décidé d'installer leur petite entreprise de nature rurale sur le territoire de Pont-Aven.

A cet effet, ils déposèrent en mairie une demande d'autorisation de construire leur maison habitation au centre de leur exploitation.

Un projet strictement conforme en tout point, au PLU en vigueur à cette époque. 

Cette demande fut l'objet d'une arrêté municipal  de refus d'autorisation. 

M et Mme X et Y, déposèrent en Préfecture, un dossier de recours gracieux contre ce refus sans fondement. L'arrêté de Mme le maire de Pont-Aven fut annulé et M et Mme X et Y furent invités à redéposer une nouvelle demande.

Ils déposèrent donc en mairie une  seconde demande d'autorisation de construire la même maison habitation au centre de leur exploitation.

Cette demande fut à nouveau l'objet d'une arrêté municipal de refus d'autorisation. 

M et Mme X et Y, déposèrent en Préfecture un second dossier de recours gracieux contre ce second refus sans fondement. L'arrêté de Mme le maire de Pont-Aven fut à nouveau annulé et M et Mme X et Y, furent invités à reredéposer une nouvelle demande.

A ce stade, madame le maire refusa carrément d'instruire ce troisième dossier.

M et Mme X et Y, prirent contact avec la Préfecture afin de signaler la nouvelle posture de Mme le maire.

A la suite de cette troisième démarche, un responsable de la préfecture organisa une réunion entre, Mme le Maire, les victimes, un représentant de la Préfecture et un représentant de l'Equipement.

Ces deux derniers, particulièrement agacés par la tournure de l'affaire, signifièrent que si Mme le Maire ne signait pas sur le champ cette autorisation de construire, ils conseilleraient à  M et Mme  X et Y d'engager une procédure judiciaire auprès du Tribunal Administratif, en s'engageant à soutenir les victimes lors cette démarche.

Et c'est ainsi que les deux tourtereaux s'étant perdus dans les méandres de Pont-Aven, reçurent le sésame de l'autorisation de construire leur nid douillet, après avoir douillé durant plus d'une année !

Et ils eurent beaucoup d'enfants ?

Non, pas encore ... ???

 

A suivre 

----------------------------------------

Le document du jour :

Extrait du "P'tit BIM" municipal de décembre 2019

Moi l'idiot de service de ce cher Plouc's village, je propose à cet effet, la dénomination  suivante : 

"La Cité de la Lebretitude"

Les futurs résidents étant dans ce cas : 

... sûr de ne pas être "embretisés" comme partout ailleurs dans la commune depuis quelques années !

--------------------

A trois mois des prochaines élections municipales, cet appel au peuple ne serait-il pas un nouvel enfumage d'andouilles purée beurre bien pontavéniais  ?

Un appel ressemblant comme deux goûtes d'eau de l'Aven, à de la fausse participation démocratique, ...

... comme ce fut par exemple le cas, lors un appel semblable que la municipalité actuelle avait lancé lors de la nouvelle dénomination de notre Grand'Place publique :

... après que monsieur Jean-Marie Lebret, l'ai condamnée à être sauvagement ravagée !

Cet appel fut entendu : bien entendu, et de nombreux faux amis de Pont-Aven y répondirent.
Et bien voyez vous : Moi j'attends toujours que le procès verbal du dépouillement de cet appel soit porté à la connaissance des habitants !!!

Un doute m'habite sur la sincérité de cette opération, prétendu de participation démocratique.

Et puis m le maire :  Vous l'ancien adjoint à l'urbanisme de la nouvelle chevalière locale de l'Ordre de la Légion d'Honneur :

Pourquoi n'avez vous pas rouspété lorsque cette dernière des dernières, a décidé de créer un giga-musée CC'ânisé, totalement démesuré au regard de la faiblesse des capacités d'accueil de votre commune, sans qu'au préalable, la population locale n'est été invitée à s'exprimer sur ce projet, dans le cadre d'une participation démocratique ?
Et que dire de votre minable et totalement inefficace politique ultra restrictive, des encadrements des stationnements dans votre Trou du Cul'T ...
... devenu ainsi le plus agressif à fréquenter de toute la Bretagne rurale ? 

Conclusion du jour :

J'ai dis ci-dessus que j'amorçais officiellement la campagne électorale municipale. 

Ne serait-ce que du minable enfumage ?

----------------------------------------

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article