Le poids de l'exemplarité (Suite 4)

Publié le par chercheur d'histoires

Un espace public repensé ? Ny pensez pas trop tout de même !

Un espace public repensé ? Ny pensez pas trop tout de même !

Oui oui : En photomontage, il fait toujours bon vivre à Pont-Aven !!! ?

Oui oui : En photomontage, il fait toujours bon vivre à Pont-Aven !!! ?

Le poids de l'exemplarité (Suite 4)

Chers faux amis de Pont-Aven, veuillez m'excuser, mais le passéiste à la con que je suis, ne peut arrêter  brusquement et sans raison, sa superbe lancée de pics pourris de la semaine.

Me taxer de passéiste à la con : Pourquoi pas ?. Je suis moins corniaud que d'apparence, et je sais bien qu'il est difficile de se connaître soi-même, comme disait mon copain fred au temps de mon arrière grand'mère.

Et comme de surcroît, j'ai pour principe de douter de tout, pourquoi pas de moi ?

Cela dit : Ce qui est plus sûr sans aucun doute, est que les membres mous de la tribu pontavéniaise qui me traite de cette façon, sont incontestablement des futuristes à la gomme.

Je ne dirais pas des "gommeux" car cette expression est réservée depuis plus d'un siècle aux photographes pictorialistes spécialisés dans la production d'épreuves artistiques à la gomme bichromatée.

Appelons-les donc : pour les distinguer du tout dernier passéiste à la con du coin : 

des pontavenistes gommistes

--------------------------

Les documents du jour :

Attentions aux yeux au beurre noir : Le grotesque projet URBAIN et PAYSAGER de la vierge qui avait douloureusement  accouché ce monstre en 2011, se promène aujourd'hui du côté des Quatre Vents.

Oh ! les vén'arts quatre-ventistes.

"J'ai la profonde impression en regardant la photomontage, qu'ils sont vraiment les imbéciles heureux les plus heureux au monde  " s'exclame la CHARLiO'T.

"On pourrait presque croire que ce cliché servant de cliché, a été pris par inadvertance dans une commune voisine" lui répond l'écho du vent.
Plus sérieusement, je dirais de mon côté fracturé :

Quelle belle prouesse de promesses ! :

- Mise en valeur (perdue) de leurs Espaces Publics

- Limiter les places dédiées (à leurs chars-à bancs)

- Sécuriser les déplacements (des nains de jardin)

...........................................................................................................................................

"Un espace public repensé"  ???

Repensé par la future Chevalière de l'Ordre du Mérite de tous les honneurs, et par ses adjoints à l'urbanisme ou aux travaux communaux, ...
... en mettant "en loucedé" en vente comme terrain à bâtir, l'espace

vert public de l'une des Cités des Quatre Vents ?

Jean-Marie : Te souviens-tu ou pas des pauvres  gens du quartier des Quatre Vents ayant été exaltés par cette hilarante mauvaaaaaaaaaaaaaaaise plaisanterie ?

Tu aurais tout de même pu planter au moins un arbre nain dans le coin, afin de remercier avant ton départ, tous ceux qui ont trois fois de suite fauté pour toi, lors des trois dernières grandes érections municipales ! 

A suivre demain

-------------------------------------- 

La conclusion des documents du jour :

Oui oui : En photomontage, il fait toujours bon vivre à Pont-Aven !!! ?

"Oui mais ?" se demande la douteuse CHARLiO'T

"En photo démontée comme la mer, qu'en va penser la météo ?"

-------------------------------------- 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article