La boîte des secrets de famille (II)

Publié le par chercheur d'histoires

Le moulin EVEN; moulin LIJOUR aussi pour les vieux du coin.

Le moulin EVEN; moulin LIJOUR aussi pour les vieux du coin.

La boîte des secrets de famille (II)

"Pont-Aven, huit moulins et cent vingt édifices ou maisons"

Ni plus, ni moins vers 1830 : Époque où était inventé le fameux dicton dans ce Pays de mensonges en tout genre :

" Pont-Aven,

" Ville de renom

" Quatorze moulins et quinze maisons

----------------------------

C'est le grand secret de famille des propriétaires de l'un de ces moulins que je vais vous rapporter aujourd'hui.

Non pas celui des Célébrissimes LOLLICHON-LE DEROUT, Non pas celui de la longue lignée des LIMBOUR,

mais celui des EVEN : Meuniers de père en fils depuis au moins le début du XIXe siècle.à Pont-Aven. 

C'est tout au début du XXième siècle que notre meunier : le dernier de la famille, découvrit un jour son épouse copulant dans le lit conjugal avec un notable du coin ( Notaire, avocat, magistrat ... ? )

Furieux, il prit son fusil de chasse et tua sur un coup de folie son épouse. 

L'affaire fut étouffée afin de ne pas éclabousser sur une profession des plus honorable.

----------

Des descendants des EVEN il y en reste plusieurs à Pont-Aven.

(L'artiste André EVEN en était l'un d'entre-eux)

Ce secret de famille leur a-t-il été transmis par héritage ?

En tout les cas, c'est l'un de ces descendants qui m'a raconté cette histoire cet été.

------------------------------------------------------

Conclusions :

Et c'est ainsi que mon Expo fut utile pour enrichir les Histoires de Cul de Pont-Aven.

J'avais déjà entendu parler de très nombreuses autres lors de la préparation de mes expos des rues durant ces dernières années.

Je peux d'ailleurs décerner - sans me tromper -  le phallus d'Or au quartier de l'ancienne gare.

Ce n'est pas  pour rien que mon propre père fut surnommé " Le Coucou" ........................................................

"Pont-Aven, ville sans renom,

"Femmes sans téton,

"Autant de catins que de chaussons.

....................................................

Voilà l'antique dicton du pays d'avant les années 1830.

Un dicton légendaire, qui n'a pas pris une ride depuis

la nuit des temps  !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

------------------------------------------------------

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article